A l’approche des élections législatives d’avril prochain, certains partis politiques se sont lancés dans une campagne précoce. A travers une décision, la Haute autorité de l’Audiovisuel et de la Communication interdit à tous les médias béninois de couvrir les activités de ces formations politiques pendant la période de précampagne.

Les médias béninois doivent désormais s’abstenir de relayer les meetings, et autres activités des partis politiques au cours de la période de précampagne. C’est la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication qui leur impose cette interdiction à travers une décision rendue publique hier vendredi 25 janvier. « Il est formellement interdit à tous les médias de relayer tout élément de campagne électorale relatif aux élections législatives du 28 avril 2019 avant la période prévue par le code électoral en vigueur au Bénin » indique la HAAC.

Loading...

La campagne précoce est punie par la loi

Depuis quelques semaines on constate que certains partis politiques se sont lancés dans une campagne précoce sur le terrain. Alors qu’il présentait le calendrier électoral des législatives en début de semaine, le président de la Commission électorale nationale autonome avait mis en garde ces formations politiques. Pour Emmanuel Tiando  elles s’exposent aux rigueurs de la loi. Le 28 avril prochain plus de 5 millions d’électeurs iront aux urnes pour désigner les membres de la 8e législature de l’Assemblée nationale. Ils seront répartis dans 7964 centres de votes au Bénin et à l’étranger.

Voir les commentaires

9 Commentaires

  1. Monsieur ADAM BONI TESSILIMI rétablissez LNT dans ses droits. Un jour vous laisserez le fauteuil à un au (e) autre. Vous comprendrez trop tard que tout est vanité.
    Attention, attention, n’exagérez pas.
    #JE SUIS LNT
    Que ceux qui ont cette gouaille crie notre révolte.
    Y en a Marre Boni

  2. La HACHE est une institution liberticide et budgétivore qui doit être eliminee…
    Les bureaucrates sans competence dans les medias, ou l’administration qui y sont nommes renvoyés!
    Les journaux, incapables de faire carrière dans le journalisme, qui trouvent refuge , et contre des prébendes , se font les complices des attaques contre la liberté de presse ( Soleil FM, SIKKA TV, Nouvelle Tribune etc…) doivent être renvoyé aux salles de redaction s’ils peuvent y faire qqch…

    Un bureau d’enregistrement des fréquences hertziennes avec 1 techniciens, 1 secrétaire remplacent efficacement ce machin , mauvaise copie du CSA français !

  3. On nous parle de rénovation etc. mais à quand la rénovation de la présidence de la HAAC? Adama Boni Tessi, à quand ton “dégagement”? Qui est ce bonhomme à la ***** qui est assis à ce poste et empêche la presse objective et libre de travailler? Il a fait quelles études?
    Non mais il comme à nous gonfler … va te reposer mec

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom