Au Nigéria, alors que les élections approchent à grands pas, les lignes commencent à bouger dans le camp présidentiel.

Après la mise en place de la “machine de guerre” de Buhari pour remporter la présidentielle, sa femme, Aïsha a décidé d’apporter son aide pour garantir un peu plus la victoire. Pour rappel, les nigérians s’apprêtent à élire leurs responsables au niveau local, fédéral mais aussi à choisir leur futur président.

Pour garantir l’élection de son mari, Mme Buhari a décidé de sortir le grand jeu en faisant ce qu’aucune autre première dame n’avait fait dans l’histoire du Nigéria. Elle a mis en place une équipe de campagne parallèle (différente de l’équipe officielle de son époux) qui compte plusieurs centaines de personnes, dont certaines influentes. Le but de cette équipe? Mobiliser les jeunes et les femmes autour de la candidature de Muhammadu Buhari. Dans toute campagne électorale, la mobilisation des femmes et des jeunes reste l’une des principales préoccupations des candidats.

Pour rappel, le président nigérian a eu à recadrer sa femme dans le passé parce qu’elle avait affirmé qu’elle n’appellerait pas à voter pour lui pour un autre mandat. Très en colère, Buhari avait affirmé que sa place était à la cuisine. Une déclaration qui avait beaucoup choqué à l’époque. (Lire l’article ici). Il semble donc que la première dame a été pardonnée depuis.

1 COMMENTAIRE

Répondre à Saleh Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom