Au Nigeria, un hélicoptère de l’armée s’est écrasé après avoir combattu les forces de Boko Haram. Un incident sur lequel l’armée ne souhaite pas s’épancher.Au Nigeria, la lutte des forces armées contre les insurgés de Boko Haram continue de faire rage. En proie à une guerre de tous les instants, le pays reste d’ailleurs suspendu aux nouvelles parfois plus tragiques les unes que les autres. Récemment, par exemple, un hélicoptère de l’armée se serait écrasé à la suite d’une bataille contre les djihadistes.

La région de Bamasak souffre face aux nombreuses violences

En effet, mercredi soir, les combats entre l’armée nigériane et les islamistes radicaux de Boko Haram se seraient faits très intenses dans la région de Damasak. Résultat, à la suite de nombreux échanges de tirs, un hélicoptère de l’armée servant de soutien aérien aux troupes au sol s’est écrasé. Pour le moment, l’armée n’a pas souhaité communiquer sur les raisons de cet incident, évitant également d’en dire davantage concernant le nombre de victimes.

Depuis quelques semaines, la région de Damasak est en proie à une recrudescence des violences. Il y a quelques jours, les combattants de Boko Haram ont, par exemple, attaqué à plusieurs reprises des positions de l’armée, tuant de fait des dizaines de soldats. Des armes et munitions ont également été saisies par les assaillants. Pour rappel, le contexte lui, reste particulièrement dangereux, avec notamment l’approche des présidentielles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire