Au Nigéria, la campagne électorale bat son plein. Avec son lot d’attaques et de coups bas. Le PDP, principal parti d’opposition a récemment accusé le président au pouvoir Muhammadu Buhari de régionalisme et de toutes sortes de discrimination. Aisha Buhari, épouse du président nigérian a vaillamment pris la parole pour défendre son mari.

C’était au cours d’un grand rassemblement samedi dernier dans la capitale ABUJA.

La « Marche pour Buhari »

Samedi dernier, les partisans du président Buhari sont sortis en masse pour participer à la marche géante dénommée « Marche pour Buhari » sous la houlette de l’équipe de campagne du président-candidat. De nombreuses personnalités de la République se sont affichées aux côtés des marcheurs à l’Eagle Square. Des ministres ou anciens ministres. D’anciens gouverneurs. De hauts fonctionnaires de l’Etat. Des épouses de ministres et de Gouverneurs. Et bien-sûr la Première Dame Aisha Buhari qui a pris la parole pour défendre son mari accusé de régionalisme.


« Notre président est pour tout le Nigeria » dixit Aisha Buhari

La First Lady nigériane a clamé haut et fort que les propagandes outrageuses contre son mari étaient purement de mauvaise foi.  

«Notre président est pour tout le monde, hommes, femmes ou jeunes. Notre président est pour tout le Nigeria. Il n’y a pas de discrimination », a-t-elle proclamé avant d’appeler les nigérianes et les nigérians à voter massivement pour celui-ci samedi prochain.

A sa suite, l’ancien inspecteur général de la police de l’IGP, Suleiman Abba a renchéri les propos de la First Lady avant d’appeler les nigérians à la vigilance pour éviter le trucage des votes dans lequel le PDP serait passé maître. Le mano a mano est bien lancé !

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire