Des militants de l’Union sociale libérale (USL) ont pris d’assaut ce lundi matin, 25 février 2019, aux environs de 6h30, des artères de la ville de Porto-Novo depuis le pont à Adjinan jusqu’à la place du cinquantenaire à Ouando. Ils ont exprimé leur mécontentement contre ce qu’ils qualifient «d’exclusion» de leur parti des législatives prochaines au Bénin.

«Non à l’exclusion de l’USL. Sans l’USL pas d’élection législative du 28 avril 2019» ont-ils imprimé sur des banderoles scandant des slogans hostiles au président Talon. Cette manifestation est la suite du rejet, par le ministre de l’intérieur Sacca Lafia, du dossier de déclaration administrative de mise en conformité de l’USL à la nouvelle charte politique en vigueur au Bénin.

«Cet acte posé par le ministère de l’intérieur présenterait tous les signes d’un acte politique visant à écarter l’union sociale libérale des prochaines élections à venir» avait dénoncé le bureau exécutif national du parti vendredi dernier. Les militants en mouvement ce lundi marin, exigent l’établissement de ce fameux certificat à leur parti.

Une surprise à la Police républicaine ?

Apparemment, la Police républicaine a été surprise par ce mouvement. «Comme ils se sont apprêtés et qu’ils étaient comme des pêcheurs sous le pont, automatiquement ils ont envahi partout, avec des groupuscules un peu partout. Ils se sont mis à plusieurs endroits» a expliqué le directeur général de la Police républicaine, Général Nazaire Hounnonkpè au micro de Frisson radio. Mais la police est parvenue à les disperser après près de deux heures d’horloge.

Aux dires du Dgpr, ses éléments ont essayé d’expliquer aux manifestants «que conformément aux dispositions en vigueur au Bénin, toute manifestation est subordonnée à une déclaration trois jours francs à la mairie». Mais ce fut sans grand succès. Les policiers ont dû utiliser d’autres moyens. «On a mis beaucoup de temps à leur expliquer. Ils ne voulaient rien comprendre. On a été obligé d’utiliser les moyens légaux pour les disperser» rapporte le Ddpr. «La police a le monopole de l’usage de la violence légitime» a-t-il ajouté.

Plusieurs arrestations

Dans l’exercice desdits moyens, la police a procédé à l’arrestation de plusieurs personnes qui seront présentées au procureur de la République, d’après le Général Nazaire Hounnonkpè. A l’en croire, il y aura encore d’autres interpellations. «A l’heure où je vous parle –aux environs de 9h30, ndlr- les arrestations se poursuivent. Tous ceux qui ont pris part à ces manifestations seront interpellés. Ça peut prendre des jours puisque nous avons les images» a-t-il annoncé. Il rappelle que c’est un «délit d’attroupement».

62 Commentaires

  1. Une remarque…une obeservation…une constance…dans l’art de se servir des autres..et puis ensuite les poignarder

    ajavon,azanai,soglo..marche pied..pour prendre le pouvoir…liquidés

    Nago,prudentio,houdé,dassigli,toluba…pour voter des lois idiotes..gouverner avec audace et brutalité…tous virés,et noyés cyniquement..

    A qui le tour….?..abt,pik,djogbenou,procureur de la criet.. saka lafia,amoussou…?

    Dieu seul le sait….!!!

  2. Anomalies génétiques…observées..chez nous les africains..!!!

    La notion et la gestion du temps…et on comprend pourquoi..les chicottes,la coertition..étaient les seuls moyens..trouvés par le colon pour mettre au boulot..

    Tenez…!!

    Tout le monde..savait qu’on devait avoir des élections..à des dates précises..et personne..n’a trouvé..la meilleure formule..pour élaborer un timing…nous laissant une marge de temps…appréciable

    On se bouscule..à courir derrière le temps…

    Le fcfa,notre domination par les autres…..ont encore de beaux jours…

  3. On a connu un **** préfet,**** **** , ***** des pauvres étalages de talé-talé de nos bonnes mamans , voilà un dgpr qui a ***** , général **** qui n’a certainement pas fait une école de guerre qui nous parle de monopole de la violence de la police qui est là pour la défense des institutions ****** plutôt que le peuple qu’elle devrait servir en 1er ; on est où là ? à **** vite vite

  4. Hum , monmawe au train où vont les choses , le mécontentement de la population , je crains que tes 2 hectares ne vont pas suffire pour emprisonner tout ce monde hein ! Couillon

  5. A croire les propos de ce directeur général de la Police nationale, il disposerait du Monopol de violence sur les populations à mains nues. C’est cela la Création de Talon. Il n’y a plus rien à faire, la révolution du peuple est en marche et il faut en finir en fin avec ce régime méprisant la constitution et les lois du Pays pour ne faire qu’à sa seule volonté.
    Il faut les submerger, les encadrer et les réduire. Rien ne doit plus entraver la détermination des forces vives de la nation. La liberté , la démocratie ne sont jamais gagnée á titre permanent. Il faut à chaque fois les regagner de nouveau, quelque soient les sacrifices.

  6. Ce DGPN est l’image meme de l’incompetence arrogante qui nous gouverne, la face du fascisme rampant…
    Il ose nous parler de violence légitime quand on a affaire a des brutalites policieres illegales !
    Qu’est ce qui fonde la legitimite ? La souverainete populaire…?
    Qui veut il tromper avec des arguties pseudo legalistes ?
    Le depot des candidatures est clos sous peu et cet individu demande aux citoyens d’attendre que l’anne prochaine Talon fasse prendre un arret par des juges a sa devotion?
    Nous ne sommes plus en etat de droit depuis des annees avec la corruption du systeme judiciaire et administratif par le clan Talon…
    Le peuple ne se laissera pas dessaisir de ses droits legitimes, par des apprentis fascistes!

    • Depuis combien de temps LNT attend qu’un arret soit rendu dans la procedure qu’elle a engage en urgence ?
      Depuis combien de temps Lehady attend que le tribunal administratif se prononce sur sa destitution illegale ?
      Depuis combien de temps la RB attend un jugement definitif danls l’affaire de vol de logo par le cla BADA ZINZIN soutenu par le pouvoir?
      Un apprenti fasciste vient demander au peuple de renoncer a son droit de faire elire ses representants, a son droit de proteger la liberte de manifester, de s’exprimer au nom d’une pretendue legitimite de la violence fasciste d’une police, anti-republicaine

  7. Techniquement..tout pouvoir se repose..sur la force…que le peuple lui a confié

    Si cette force se désagrège…le pouvoir tombe..

    Eh bien…la force tombera si..chaque pandore ,limier…sait que sa propre vie..et celle de ses proches dans la balance..

    Cette théorie appliquée..à un,deux,trois…des ces gens…là…le regime tombe…

    Qui va perdre sa vie..et celle de ses proches..pour sauver..une dictature…?

    • Mr AZIZ, permettez de rectifier.
      Un pouvoir dictatorial se repose sur la force, mais un pouvoir démocratique sur la loi qui s’impose à tout le monde. Les gouvernés comme les gouvernants.

      • Sonagon…je pense..que tu n’as pas saisi..le sens de mon post.

        Autrement..un pouvoir quelqu’en soit la nature…utilise la force..pour appliquer..ce pouvoir là…

        Tout dépend..du role..auquel…on veut faire..jouer cette force..

        Pour imposer..la ruse et la rage et le cynisme,la fraude…,…non..!!

        Pour défendre la démocratie et certaines valeurs communes…?..oui..!!

        Les pandores,les limiers..sont issus du peuple..et de la basse classe..

        Il faut qu’ils choississent leur camp….

        Defendre l’imposture,les biens d’un clan…qui veut faire main basse…sur nous..ou défendre..le peuple

  8. Le peuple n aif et cu pide…tombe dans un traquenard…avec le concours actif…des gens connus..

    Ils ont planté un fétiche…au benin..par naiveté…et ce fétiche commence à les dévorer..

    Et ce n’est qu’un début..

    C’est le lieu de regretter certains grands hommes…comme iropa kouandété…qui en un .deux mouvements..aller nous régler cette affaire

    • A l’instant t…toutes les localités..du benin…sont prises…comme je le souhaitais..

      C’est le moment…que les officiers patriotes…devaient sortir…pour assumer leurs responsabilités…et balayer.. la mafia…et surtout…qu’on ne les laisse pas sortir du pays…

      Puisqu’ils doivent répondre…à quelques petites questions de routines…

      Mettez en place..dans les parties déjà libérées…des tribunaux..à la cescescu…et excécutez les sentences…sur le champs…

  9. . “La police a le monopole de l’usage de la violence légitime» a-t-il ajouté.“ ? Ce concept est totalement erronné en droit cher DGPR…Ne répétez plus jamais cela. La violence n’a aucune légitimité dans le droit. La police a la légitimité de rétablir l’ordre public par la force public s’il le faut…..la notion de force public est par contre légitimée dés lors qu’on ne lui attribue pas la définition de “ violence” raison d’ailleurs pour laquelle en France, on parle de “neutraliser” au lieu de “violenter” ou “ tuer”.

    Par contre, je suis entièrement d’accord avec vous : tout attroupement non déclaré devant être neutraliser.

    • Je dis cela pour que notre chef de l’état ne soit pas perçu comme un violent mais plutôt comme un neutraliseur. Donc cher DGPR, soignons la communication…… Nous nous rencontré déjà cher ami avec notre ami commun Ludovic N……
      Quel belle période !

  10. USL? C’est quoi USL? Ils existent depuis quand ? Ceux qui bouffent à la mangeoire du narcotrafiquant peuvent se vendre de la sorte. Mal conseillé par des politicards intellectuels tarés, l’argent seul ne suffit pas et même quand on peut se payer des avocats et autres conseillers, faut soi-même avoir un minimum d’intelligence. Et ça, ça ne s’achète pas. Les pauvres affamés iront croupir en prison et tireront des leçons pour l’avenir.

  11. Pour Une Premiere Fois le Bénin à trouvé dans son histoire un vrai gouvernement de dictature c’est bien dommage. Un pays de paix au veut se transformé

    • C’est comme ça, ils vous envoient à l’abattoir, vous êtes abattu, haché, empaqueté mis en boite et ils viennent récupérer les lauriers si il y en a et le malheur vous est réservé.
      Dommage pour nos politiques godillots.

  12. De toute façon, la finalité c’est bien la clé des réformes co-ns-ti-tu–tio.n.n.e.l.l.es pour une république sans contre-p.o.u.v.o.irs. L’objectif d’étape, c’est d’obtenir une assemblée unanime sans m.i.n.o.r.i.t.é de blocage.

    La peur comme argument pour laisser faire, l’épouvantail de la g.u.e..r.r.e civile, la crainte de la Po-li.c.e, c’est du minable de militants à la petite semaine pro-gouvernement.

    Le seul principe qui vaille en D-é-m-o-c-r-a-t-i-e, c’est qu’aucun pouvoir ne puisse exister sans contre-p-o-u-v-o-i-r.

  13. Respect des délais, le maître mot. Nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude pour exiger la non application de la loi.
    Les jeux sont faits votre USL n’a qu’à s’en prendre qu’à elle même.

  14. De toute façon, la finalité c’est bien la clé des réformes constitutionnelles pour une république sans contre-pouvoirs. L’objectif d’étape, c’est d’obtenir une assemblée unanime sans minorité de blocage.

    La peur comme argument pour laisser faire, l’épouvantail de la guerre civile, la crainte de la Police, c’est du minable de militants à la petite semaine pro-gouvernement.

    Le seul principe qui vaille en Démocratie, c’est qu’aucun pouvoir ne puisse exister sans contre-pouvoir.

    • C’est facile de parler sous pseudo, car on se croit sous anonymat, c’est la marque des peureux et des faibles, comme a dit quelqu’un allons dans la rue pour monter notre mécontentement, mais dans les règles.
      Ne nous sacrifions pas pour les beaux yeux de certains qui ont mis leurs enfants et femmes à l’abri et sont eux même cachés. Quand ils seront au sommet ilsne se souviendront même pas de vous.

  15. Les pauvres militants USL vont faire la prison pour rien c’est triste ce que vous faites honte à vous de sacrifier des gens pour vos intérêts perso

    • Sous une dictature que les démocrates n’aient pas peur de la prison, plus les prisons se remplissent plus la pression sur le ___ montera.

  16. L’opposition doit gagner en rigueur. Formalisme des demandes, respects des délais, manifester APRES avoir constater l’impossibilité de négocier, etc…

    Il ne faut pas lancer ses troupes inconsidérément, combien de manifestants savaient que la manif avait été reportée à Mardi ? Il ne reste plus aux responsables de l’opposition qu’à aller aider et défendre les personnes qui vont comparaître en justice si le procureur en décide ainsi. Question de responsabilité et de crédibilité.

    De toute façon, si ces personnes devaient subir brutalités et trop grande rigueur en justice, c’est tout bénéfice pour l’opposition.

    • Pour l’USL les jeux sont faits!!!

      Soit le calendrier électorale est retouché et l’USL aura le temps de faire les aménagements possibles sans ADJAVON, ou c’est la logique de la confrontation.

      Pour ma part, il ne peut pas avoir élection sans l’USL. Elle est pièce essentielle dans le dispositif pour mettre Patrice TALON à la rue.

      Toute l’opposition doit se mobiliser pour que l’USL participe aux élections d’une manière ou d’une autre.

  17. A l’allure où vont les choses, le pire risque d’arriver.

    Est ce que ADJAVON peut cesser d’être Président d’honneur de l’USL????
    Le ministre de l’intérieur va t il se conformer à la loi et considérer que ADJAVON n’a pas encore de condamnation???

    Face à ces interrogations, et vu le délai très court qui reste pour le dépôt des dossiers, on peut sans risque de se tromper, que c’est bien un plan savamment orchestré par les tenants de la ruse et de la rage.

    Avançons nous vers le scénario ivoirien???? Une chose est sûre la CPI est toujours avide de client africain, et Patrice TALON est le seul responsable de ce qui va se passer, car ADJAVON est dans ses droits.

    • Moi j’ai la suite dans les idées vous êtes les mêmes à dites en son temps que la CRIET n’a pas un double degré de juridiction et que par conséquent c’est une cour spéciale. Maintenant vous dites qu’il y a appel je ne comprends plus rien. Vous vous mettez du côté de la loi quand sa vous arrange c’est triste la maniplation

      • Pour moi, la CRIET est un organe politique de répression de l’opposition. Ce n’est pas une cour.

        La nouvelle loi d’organisation judiciaire au Bénin ne classe pas la CRIET dans la catégorie des cours d’appel.

        ADJAVON a fait l’objet d’un second jugement à cet organe dit CRIET. Ces jugement sont nul au regard de la constitution du Bénin. Ce n’est plus à la loi que ces magistrats obéissent, mais à Patrice TALON.

        Le temps viendra et chacun se devant ses responsabilités.

          • Quelle contradiction Les promoteurs de ICC sont des opposants? les trafiquants de drogue sont des opposants? (je ne parle pas de qui vous savez) Toboula est un opposant?

          • Ils parlent de ruse et de rage, pensez vous qu’ils vont se limiter à juger que les membres de l’opposition???

            On dirait que vous être un grand naïf en politique.

  18. Que Dieu nous éloigne du pire. Mouvance ou opposition oooooh, personne n’a intérêt que ça commence. Car on connaît le début mais pas la fin.

  19. Vous voyez qui sont arrêtés est que c’est Aziz Olla Oumar non et non les pauvres ne les suivre pas sinon vous allez faire la prison gratuitement . Eux ils vont rouler dans leur voitures luxueuses boire du champagne et dormir à côté de leur femme. Et kan mi

    • Est ce que tu es vraiment démocrate Aziz?

      Tu connais bien l’article 66 de la constitution?

      vas relire ça et cessez de rêver de votre pure rêves qui n’est au faite réel que dans votre tête

      • C’est parce que je suis démocrate…que je veux…que tout le monde aille aux élections de façon inclusive…sans des arguties…..et autres lois taillées..pour le besoin d’exclure.

        Apparemment..les rupturiens..ont peur du suffrage universel..

  20. Ceux qu’ils défendent, leur enfants sont au frais à Paris entrain d’étudier leur familles sont tranquilles à l’abris du besoin.

    et voilà ces anonymes qui seront devant le procureur!

    personne ne les reconnaîtra

  21. Ce pays n appartient pas aux hors la lois…c est justement ceux là qui ne respectaient pas les lois de cette république…il faut les ___!!!!!

  22. Que talon , son dgpn , sa crier et son togbenon agrandissent de suite les murs des prisons au bénin car ils auront à emprisonner presque tous les beninoises et béninois , et vont gouverner le bénin avec les bêtes sauvages pour qui ils dépensent notre argent au détriment de nous béninois

  23. l’opposition…agit de manière idiote…comme des bleus..

    Ce qu’il faut faire…c’est de prendre d’assaut…toutes les villes du benin..de façon simultanée…et mettre une force de dissuasion..crédible

    La police ne peut pas envoyer…tous les beninois en prisons

    On bloque tout….jusqu’à la capitulation de la ruse et de la rage….

    enfin…le seul arbitre…c’est l’armée..et il faut qu’elle sorte…

    • Aziz , soit un peu patient , ça décolle tout doucement , l’enfumage de talon commence , sa malle arrière est grandement ouverte , la 504 en mode démarrage , son déguisement en femme prêt

      • On s’émenfou de vos lois faites..pour exclure…

        Le peuple..est au dessus des lois et des inst..

        Vous voulez tricher..avec le peuple..il va prendre son pouvoir

        Ce sera pire…que ce qui est arrivé..à compaoré…

    • Non seulement..on bloque tout..mais surtout ses usines,le ports..bref tous ses interets..

      une mise ne garde…aux zélé….en mettant dans la balance…la vie des leurs..si un beninois…meurt..

      C’est le seul et unique langage…qu’il faut tenir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom