C’est une information passée sous silence. L’ex-préfet Toboula a dû céder officiellement son siège dans la plus grande discrétion il y a deux jours. Pour rappel limogé après l’éclatement d’une affaire domaniale, l’ancien préfet Modeste Toboula, qui s’est fait connaître à travers des sorties tonitruantes lors des opérations de déguerpissement, est depuis gardé à la prison civile d’Akpro-Missérété en attendant la suite judiciaire de l’affaire.

Loading...

Ainsi d’après nos sources, le préfet intérimaire du Littoral Jean-Claude Codjia a pris service à la prison civile d’Akpro-Missérété ce 24 février en présence de son prédécesseur Modeste Toboula. La discrète cérémonie aurait eu lieu dans le bureau du gardien chef du centre pénitentiaire. Tombé en disgrâce depuis l’affaire, Modeste Toboula sera bientôt fixé sur son sort. Son parcours rappelle celui de bien d’autres zélateurs dans l’histoire politique récente du Bénin. Plus d’informations dans nos prochaines parutions.

Voir les commentaires

15 Commentaires

  1. Napoléon ou Zakpoléon qui parle tant que présomption d’innocence , m’étonne. Pourquoi lui n’accorde t-l pas cette même présomption à Talon qu’il soupçonne d’être derrière tous les coups bas!!!
    Non arrêtez vos conneries d’homme impartial.

  2. Ce que nous avons toujours défendu pour le béninois lamda, la présomption d’innocence, vaut aussi pour Monsieur Tobuola. Pour quoi toujours cet acharnement?Qu’est-ce qui presse, lorsqu’on a écouté Monsieur Toboula et programmé son procès pour le 8 Avril prochain, à quelle convenance a-t-on voulu satisfaire en le jetant toute suite en détention.,pour finalement penser qu’il devait passer service à son successeur?

  3. Pourtant la préfecture est un corps décentralisé de l’Etat jouissant de l’honneur et de l’autorité.
    Ce que nous avons toujours défendu pour le béninois lamda vaut aussi pour Monsieur Tobuola, c’est la présomption d’innocence. Pour quoi toujours cet acharnement?Qu’est-ce qui presse, lorsqu’on a écouté Monsieur Toboula et programmé son procès pour le 8 Avril prochain, à quelle convenance a-t-on voulu satisfaire en le jetant toute suite en prison, pour finalement penser qu’il devait passer service à son successeur?

  4. Cette manière brute, ce manquement de discernement et de doigté à l’égard de la dignité humaine dont on nous habitue depuis l’évenement de Talon ne réflète aucunement le traitement de l’Etat civilisé à l’égard de ses citoyens. L’ancien Président de la République fancaise est en attente de plusieurs procés contre lui après avoir été écouté par la justice. Mais il jouit en attendant toujours encore de sa liberté d’aller et venir. Dans un Etat de droit les criminels ont aussi droit au respect de leur dignité.

  5. Le Prefet déchu est ce qu’il est, un homme zélé qui ne prennait pas des gants dans ses rapports avec les humains. Mais le gouvernement, l’Etat, lui ne pouvait- il pas associer l’élégance et la manière dans ses actes? Voilà quelqu’un avec une moralité peu désirée (un repris de justice) que l’on a nommé à la tête de la haute administrastion, on s’est servi de lui pour faire les sales besognes et le moment venu on le vire comme un malpropre qu’il est.

  6. Le Prefet déchu est ce qu’il est, un homme zélé qui ne prennait pas des gants dans ses rapports avec les humains. Mais le gouvernement, l’Etat, lui ne pouvait- il pas associer l’élégance et la manière dans ses actes? Voilà quelqu’un avec une moralité peu désirée (un repris de justice) que l’on a nommé à la tête de la haute administrastion, on s’est servi de lui pour faire les sales besognes et le moment venu on le vire comme un malpropre qu’il est.
    Pourtant la préfecture est un corps décentralisé de l’Etat jouissant de l’honneur et de l’autorité.
    Ce que nous avons toujours défendu pour le béninois lambda vaut aussi pour Monsieur Tobuola, c’est la présomption d’innocence. Pour quoi toujours cet acharnement?
    Qu’est-ce qui presse, lorsqu’on a écouté Monsieur Toboula et programmé son procès pour le 8 Avril prochain, à quelle convenance a-t-on voulu satisfaire en le jetant toute suite en prison, pour finalement penser qu’il devait passer service à son successeur?
    Cette manière grobe, ce manquement de discernement et de doigté à l’égard de la dignité humaine dont on nous habitue depuis l’évenement de Talon ne réflète aucunement le traitement de l’Etat civilisé à l’égard de ses citoyens. L’ancien Président de la République fancaise est en attente de plusieurs procés contre lui après avoir été écouté par la justice. Mais il jouit en attendant toujours encore de sa liberté d’aller et venir. Dans un Etat de droit les criminels ont aussi droit au respect de leur dignité.

  7. Toboula, le meilleur Préfet du Lottpral depuis l’indépendance. Je continue de saluer son courage et sa tenacité. Dommage, cette gourmandise et cette tare propres aux cadres béninois dont la propension naturelle est de s’accaparer des biens publics au détriment de la nation. Comme l’illustrent les exemples de Komi Koutché qui a vendu aux amis politiques du FCBE des centaines de parcelles du domaine public sur la plage de Cotonou à 2 000 (deux mille) francs le mètre carré alors que le mètre carré m’a couté 10 000 à Aklassato en 2008.

  8. Sérieux ou juste une blague? Même Soglo se tenant à peine sur ses deux jambes était à la présidence de la république pour la passation de service. Chaque jour nous tombons beaucoup plus bas sous le régime Talon. Nous sommes déjà tombés beaucoup plus bas. Le fonds nous l’avons touché il y très longtemps. Mais là, …

  9. Le ridicule ne va pas tuer talon et son régime ; passation de service qui se fait dans l’enceinte d’une prison , on aurait tout vu avec eux ; rageant

    • Et je ne pense…que totorino..n’aura pas le temps de faire une quelconque passation..

      Samuel doe,saddam hussein,et khadafi n’ont pas fait de passation…et alors.!!

      On fera nos passations…autour des cocotiers….quelque part vers la plage…en toute discretion..à l’abri des regards..

Répondre à Corinne Gbédéton Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom