Dans un article d’opinion publié sur le site d’informations La Tribune, Michel Santi passe au vitriol le franc Cfa. Pour l’économiste franco-suisse, cette devise est une « insulte à la souveraineté de quatorze nations africaines ».Il informe que la France est le seul pays au monde qui continue de gérer la monnaie de ses ex-colonies depuis plus d’un demi-siècle après leur indépendance.

Les entreprises françaises à l’abri des fluctuations monétaires

Alors, comment le Cfa est une insulte pour l’Afrique ? D’abord parce qu’il permet aux entreprises françaises présentes dans ces 14 pays de rapatrier leurs bénéfices en Europe sans aucun risque de change . Ces multinationales françaises sont donc à l’abri des fluctuations monétaires susceptibles d’affecter leurs marges. Elles peuvent acheter les matières premières africaines sans débourser la moindre devise étrangère. La dépréciation de la monnaie est en plus impossible. Elles ne craignent absolument rien en investissant dans la zone franc.  Si la France trouve son compte en maintenant les pays africains dans la zone CFA ce n’est pas le cas de ces anciennes colonies.

20 e puissance économique sans l’argent des africains

Contre la stabilité de leur taux de change, le Trésor français fait des ponctions sur leurs réserves monétaires placées dans  l’hexagone. « Cet arrimage à l’euro est malsain pour les pays sous la coupe du FCFA et entièrement tributaire d’une zone euro » dénonce Michel Santi.  Pour l’économiste, cette « servitude monétaire » est perceptible au Fonds Monétaire international puisque c’est la France qui élabore le rapport annuel dédié à la zone franc et non les pays qui utilisent cette monnaie. Elle a un contrôle sur cette devise et peut quand elle le souhaite cesser son approvisionnement.

L’économiste conclut en affirmant que la France serait « probablement reléguée au rang de 20e puissance économique sans l’argent des Africains ». Pour l’instant elle continue d’avoir le droit de vie ou de mort sur des économies et sur ces 14 pays dits « indépendants ».

Voir les commentaires

16 Commentaires

  1. Allez dans la roue pour protester contre cette colonisation. Pourqoi pas Les peuples africains toujours vous etes a l’abri des Occidentaux? Les Senegalais, souvenez vous de la Porte sans retour de l’íle de Goré? Vraiment c’est honteux pour l’Afrique. Allez dans Les rues contre le franc CFA.

  2. Je vais probablement mourir l’un de ces futurs jours ou nous allons descendre sur les voies pour protester contre cette injustice. Nous allons obliger les prochains candidats à la marina à se prononcer sur cette question. La patrie ou la mort

  3. Helas, l’independance veritable, ne s’acquiert que dans la rue et dans le sang, sous le canon de nos propres soldats noir, qui n’hesiteront pas a nous tirer dessus, sous les ordres de nos dirigeants corrompus par la france afrique. Nous la jeunesse africaine, sommes nous prets a nous organiser pour sortir pacifiquement dans la rue et reclamer notre liberté ? Sommes nous pret a affronter les couts de canon de nos militaires pour notre liberté ? Sommes nous prets a mourir pour la justice et notre indepandance veritable ? Jusque la nous ne faisons que parler, mais nous devons passer a l’acte.

  4. j’ai grandi..dans un village….aujourdhui…une des principales communes du benin…au vue de son implication dans la rupture…dont le maire..est un ami intime de talon..avec qui..ils ont bien pélé…les cotonculteurs…pendant des années…

    mon post..son bien fondé….eh bien…je reviendrai..la dessus..dans la journée…

  5. pour comprendre..un problème..et le résoudre….il y a une méthodologie,une régle,un principe…tous unaniment reconnu et admis….dis je..il faut partir de l’infinimement petit….(plus proche,plus manipulable…)…avant de passer..à l’infinemement grand…

    car tous les principes qui gouvernement..l’infinimement petit..sont les memes…que ceux qui gouvernent …le grand..

    en termes..plus triviaux…

    Quels rapports nous avons entre nous…dans nos familles..nos lieux de travail..dans nos villages….dans nos régions..voir dans nos pays..en terme plus larges…et tout celà..pris comme des entités..

    Ainsi donc…la france..à travers son histoire…agit de la meme façon..vis à vis de nous…

    Le fcfa..la france afrique,les armées françaises..en afrique..des groupes de lobbies….en afrique…sont des outils indispensables..pour la france..

    relisez..revoyez encore les vidéo..des années de l’indépendances…et vous verrez…trés bien..que la france..n’a jamais..changé…

    Elle s’adapte au temps,à la géopolitique….mais reste constante…dans son idéologie…de domination…puisque c’est une question de vie ou de mort…et elle ne mourra pas pour nous faire plaisir..

    • Chacun doit maintenant apprendre à défendre ses intérêts dans ce monde où nous vivons.
      Le faire en rangs dispersés n’arrange personne

  6. Santi parle; alors que dit Talon le réformateur! Que dit Wadagni ou wadana son jeune ministre de l’économie, que disent les débutés de la mouvance toujours prêt à voter des loi pour soit disant mettre le pays sur la route du développement. Aucun d’eux n’a entendu parler du CFA!
    Ce n’est pas un sujet de développement !

    • Les deputes ne diront rien, ils en ont assez dans leur coffre a la maison. Ils ont peur de les perdre.
      Dans l’avenir, nous allons d’avance savoir ce que pense le prochain locataire de la marina avant de l’elire.

  7. La verite’ c’est qu’il n’y a jamais eu d’indeendance. Vous ne pouvez pas vous dire independants et faitez cela’ chaque annee, betement, sans l’etre vraiment economiquement.

    la vraie independance dans ce monde, est d’abord economique. IL FAUT SE DONNER LES MOYENS DE CREER, PUIS CESSER D’ETRES DES CONSOMMATEUR ETERNELS.

  8. Pourtant les dirigeants africain eux même sont très heureux. Et puis demander à la France de nous laisser gérer est enfantin. Chassons la France. Mais ça vient avec les nouvelles générations. Chassons la France. Seul le sang nous libérera comme l Algérie et autres

  9. C’est une escroquerie qui a trop duré. Il reste c’est vrai quelques sous lieutenants à la tête de certains États en Afrique pour défendre les intérêts de la France.
    Grâce à cette escroquerie Elf est né, Total est né, Areva est né, le déficit de la sécurité sociale est entretenu, la banane, le café le cacao est à la portée de tous en France…les africains eux trinquent dans la misère. Pas de sécurité sociale, pas de route, pas d’hôpitaux, pas d’énergie…Enfin la France est 3ème réserve mondial d’OR ( d’où vient cet OR?)

  10. M.Santi, économiste “franco-suisse” ne connaît pas la réalité économique du terrain et ne clame que des théories de livres d’économies.
    M. Ravuche, économiste helvético-béninois, habitant Cotonou.

    • santa dabnoga, Mr Ravuste économiste-esclavagiste-pédophie-négrophobe-eurosuprémaciste helvético-béninois, habitant Cotonou..ou helvético

      Mr Ravuste économiste-esclavagiste-pédophie-négrophobe-eurosuprémaciste…. helvético-béninois, habitant Cotonou.

  11. Ah bon!!! ma constance et ma fidélité à mes convictions n’est plus à démontrer. Mais je n’attends l’approbation de personne, puisse je m’exprime ici pour ma propre gouverne.

  12. Au delà de la question légitime de la souveraineté monnaie, le CFA est un handicap très sérieux pour le développement économique et social de nos économies.
    Que la France nous laisse gérer nos affaires, c’est tout ce qu’on demande, on forgeant on deviendra forgeron, mais plus de 50 ans après les indépendances qu’on s’occupe de nous comme des enfants est inacceptable.
    Il faut démanteler le CFA, pour moi, il n’y pas une autre solution possible pour l’avenir de nos pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom