Un maire d’un village de Haute-Marne en France est passé de vie à trépas à la suite d’un infarctus en pleins ébats avec deux prostituées chinoises. Le maire en question avait déjà auparavant fait un infarctus et n’avait pas dû comprendre qu’il devait ménager son cœur. Pour assouvir sa libido, l’homme avait sollicité les services de deux prostituées.

Loading...

Le bourgmestre à l’appétit intense avait surestimé ses forces et avait fait une attaque entre les mains de ses dames.  

L’une des prostituées retrouvée, l’autre envolée !

C’était le 11 novembre passé, jour de la commémoration de la fin de la première guerre mondiale. Alors qu’il était attendu à la cérémonie, l’élu local avait préféré rejoindre les deux filles de joie chinoises qu’il avait déjà réservées à Nancy. C’est dans cette localité qu’il avait été retrouvé grâce au signal de son téléphone portable. Mort et abandonné par ses deux jolies. L’une d’elles se rendra plus tard à la police tandis que l’autre est toujours portée disparue. Celle qui s’est rendue a été mise en examen pour non-assistance à personne en danger, même si elle a été remise en liberté.  

Il ressort de son témoignage que le maire avait fait une crise cardiaque pendant leurs ébats et que toutes leurs peines pour le ranimer étaient demeurées vaines. Elles avaient alors paniqué et pris la fuite, l’abandonnant à son triste sort. Triste fin pour une personnalité publique!

Voir les commentaires

16 Commentaires

  1. S’offrir le Service de deux ou trois belles en même temps!
    Je conseillerai toujours que cela soit déroulé une après une!
    Cependant mourir sans déplaisir
    c’est aussi une bonne mor(t)

  2. Une seule de ces chinoises aurait expédié Sultan et Omar et le têtard de SONAGNON; quant à Napoléon, il aurait un pronostic vital engagé comme Amaury toujours hospitalisé Hôpital Beaujon Clichy

      • OLLAH TU VEUX jouer les durs devant le public, rouler les mécaniques; Toi même tu sais avec ta coutre taille et ta pinette 3,5 cm , Adjoua te met toujours en difficulté . Après chaque séance, la pauvre ghanéenne est obligée d’aller puiser 2 grosses bariques d’eau pour te ranimer.
        Donc 12 chinoises, on ne trouvera même pas ton cadavre à ta prochaine reincarnation sur la panète Mars.

  3. Et dans tout…ça j’imagine…qu’il a payé…et que les chinoises ont empoché le blé…avant…de passer…aux choses sérieuses..

    Si c’est pas le cas…la famille…doit payer…les chinoises…

    jojolabane…2 chinoises..c’est petit..pour lui….

    Pour sa consommation quotidienne….c’est 6 philipiennes..qui doivent supporter…ses assauts…

    N’est pas beninois…qui veut….

Répondre à chinoises en quête...roulures Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom