Le procureur spécial près la Criet n’a pas abandonné l’idée de poursuivre certaines  autorités vues aux cotés des promoteurs d’ICC Services au moment où la structure illégale prospérait. Dans un communiqué en date de ce lundi 11 février, Gilbert Ulrich Togbonon a indiqué que « les victimes (d’ICC Services) ont été abusées par la présence constante et permanente de certaines autorités aux côtés des accusés».

« En agissant ainsi, elles ont contribué à la commission des infractions reprochées aux promoteurs de ICC-Services » ajoute  t-il.Le parquet spécial a donc décidé de porter ces faits (en raison de leur qualité au moment des faits) à “l’appréciation de la juridiction compétente”, conclut le communiqué. Le procureur spécial reste persuader que le Bénin a connu dans un passé récent une période au cours de laquelle l’autorité de l’Etat a été affaiblie et compromise par les dirigeants de l’époque.

Laxisme et cupidité

Ils ont par leur laxisme et de leur cupidité privilégié leurs intérêts personnels au détriment de celui supérieur de la nation, croit savoir M Togbonon. Pour rappel, alors que le procès ICC Services vivait ses dernières heures, le procureur spécial avait déjà annoncé l’extension de l’action publique à l’ancien président de la République Thomas Boni Yayi et à plusieurs de ses anciens ministres.

35 Commentaires

  1. Mr YACOUBOU vous dites que vous êtes enseignant à l’UAC!!!!
    Très bien alors, dites moi sous quel chef d’inculpation il faut poursuivre YAYI BONI au pénal.

    Vous, en votre qualité d’enseignant à l’UAC, au moment des faits, qu’avez vous fait???

    Une prise de position publique???? Un article pour dénoncer l’exercice illégale d’une telle activité???
    C’est trop facile de jouer le censeur, en votre qualité d’intellectuel, et professeur de droit de surcroît, pensez vous que vous ne vous sentez pas concerner???

    Dans ce dossier, il y a une responsabilité collective de l’élite politique et intellectuelle, aucun acteur public ne peut se soustraire de cette responsabilité. Vous devriez avoir honte de faire le médecin après la mort.

    • TOISonagnon arrete tes “maboulerieé N’est ce pas toi qui parlais de poutre et de paille dans les yeux? Toi même qu’as tu fais? Non mais arrête: Mr Yacoubou ne cesse de de dire que la responsabilité de ton directeur de conscience Yayi est engagée en tant que chef de l’Etat et du trouves des fadaises pour t’échapper et tu t’enfoncess.
      Pr Yacoubou, laisser un maboule comme lui discutaller.
      Il est rassasié

      • YAYI BONI n’a pas pu prévenir, mais il a eu le mérite de prendre des mesures pour que plus jamais de telles pratiques ne puissent encore se produire au Bénin.

        Les textes qui condamnaient l’exercice illégale de telles activités m’existaient pas au Bénin, c’est sous lui que la répression et l’interdiction totale sont été introduites dans le droit pénal au Bénin.
        Les auteurs et les complices, même dans son propre rang, que ce soit dans sa famille que dans son gouvernement ont été livrés à la justice sans ménagement. Un de ses conseillés que je connais bien, quand bien même évangéliste comme lui, n’a pas échappé à la prison.
        Comment voulez vous qu’il prouve sa bonne foi????

        Un président de la République, ne peut pas faire le travail du procureur et des directeurs techniques. Chacun a sa mission dans une République.

        YAYI BONI a peut être une responsabilité morale, mais pas pénale. Il faut être un partisan de la ruse et de la rage pour soutenir le contraire.

        Mais rassurez vous, au soir du 28 avril, le peuple souverain vous donnera la déculottée appropriée.

  2. Ce procureur est la honte du systeme judiciaire au Benin…
    Dans quel pays, sous quel systeme judiciare ( a part les thecracies du moyen orient) des procedures judiciaires sont enclenchees a p artir de jugements de valeur, de considerations « morales » ou politiques du genre « laxisme »,

    • Ce procureur est la honte de tous les magistrats avec son ignorance du metier de juriste…Un procureur est charge de faire appliquer la loi…
      Il n’est pas un juge …
      On ne lui demande pas ce que sont ses valeurs morales…
      Qqqu’un peut etre cupide, laxiste, tout ce qu’on veut, s’il ne viole pas la loi, le procureur n’a rien a y voir…
      Le procureur n’est pas le pasteur ou l’eveque de la societe, il est l’employe paye pour engager des procedure au nom de la societe contre ceux qui violent les lois…
      Il est temps qu’on apprenne a ce procureur arrogant les rudiments de son metier… y compris l’obligation de reserve…
      Pour qui se prend il pour nous abreuver de communique et d’interviews…
      Des incompetents propulses sur le devat de la scene, eblouis comme des antilopes sous les phares d’auto

      • Il est en mission, vous ne voyez pas la période et l’objectif visé????

        Tout ce qui se passe, dans ce procès ne vise nullement à rendre la justice. La raison d’être de cette cour dont il est le procureur spécial, n’est plus un secret de polichinelle, les faits parlent d’eux mêmes.

  3. La justice au benin est devenu un jeu d’enfant ! !! Des techniciens du droit comme le procureur de notre toute puissante cour qui annoncent le verdict avant l’enclenchement des procedures judiciaires contre des présumés co-auteurs !!!! Quel benin et quelle image ???

  4. Mr SONAGNON, pourquoi êtes vous si mesquin, trouble? Modèle idéal du béninois fourbe à mort.
    Je vous rappelle les propos que vous teniez , il y a quelques jours: “Yayi Boni est seulement naïf, autrement, il est très bon.
    Il est poussé par son entourage…
    Comment pouvez vous affirmer ces idioties? ce n’est pas sérieux.
    Quand des personnes pas ou peu instruites, voient Tégbenou et plusieurs fois en compagnie du chef de l’Etat et/ou des ministres et personnalités très influentes du pays, en train d’inaugurer des écoles offertes par ces filous ou en train de monter les 4 murs d’une bibliothèque, vous voulez que ces gens là disent quoi de ICC?
    je TE METS en garde,

    • Oui j’ai parlé de la naïveté politique de YAYI BONI en raison de son honnêteté. Je n’ai affirmé nul part que YAYI est bon. Pour les habitués de ce forum, ils savent que je reproche beaucoup de chose à YAYI BONI.

      Seulement dans le cas de ce dossier ICC, pour moi, YAYI BONI n’a aucune responsabilité pénale.
      Où avez vous vu YAYI BONI faire des inaugurations avec les promoteurs ICC???
      YAYI BONI a fait la publicité de ICC????

      Vous raccompagnez qu’on voyait YAYI BONI avec TEGBENOU, pouvez vous indiquer une date un lieu où ils se trouvaient dans le cadre des activités ICC???

      Ne racontez pas du n’importe quoi!!!!

      • Mr Sonagnon, calmez -vous, vous serez un objectif analyste de ce forum non! Avez-vous entendu parlé d’un certain Pasteur Alokpon, présenté comme l’ancien chargé de mission du ministre de l’intérieur Armand Zinzindohoué .
        Il a décrit avec force précisons, tous les cas où Yayi Boni Thomas fut présent aux inaugurations et pose de premières pierres avec le sieur Tégbénou.
        Mr Sonagnon, en tant que chef de l’Etat et banquier central, Yayi Boni ne pouvait-il pas demander qu’une séance d’un conseil des ministre fût consacré à cette histoire de placement qui pendant des mois et des mois, fait se ruer les béninois vers cette structure? Un communiqué aurait suffit à mettre fin à cette escroquerie. Vous osez dire qu’il aurait demandé aux responsables de se mettre à jour. Non il n’y rien à mettre à jour, c’est une activité à interdire, car illégale à tous points de vue. Au demeurant, cela prouve qu’il est au courant de ce qui se passe. Et rien ne fut fait.
        Je ne sais pas si vous avez une fois fait du droit, mais qu’importe, vous avez un bon sens que j’observe quand vous amours “Komi, Yayi Boni entre autres) vous n’ignorez pas ce qu’est la responsabilité d’un patron.
        Avez vous remarqué que le bénin, terre de compétences multiples, peine à voir un minimum de croissance partagée encore moins de développement.
        eh bien , c’est seulement à cause de béninois comme vous, à la mémoire sélective, manipulateur à souhait
        Rassurez vous, vous n’êtes pas seul, tous ces intellos qui ont un induit le Général Kérékou en erreur. Il y a aussi Napoléon 1er votre alter égo.
        Vivement que vous soyez éclairé par le Saint-Esprit: honnêteté, rectitude, et encore vérité
        La Vérité vous affranchira.
        Passez le message à votre naïf -redoutable roublard Yayi Thomas

        • Mr YACOUBOU, j’ai l’impression que vous ne savez rien du fonctionnement d’un Etat.
          Il ne revient pas à YAYI BONI en premier ressort de prendre des mesures pour arrêter le développement de ICC.
          Avant que le gouvernement ne s’en occupe, il y a les services techniques de l’Etat en charge du secteur qui devrait prendre leurs responsabilités.
          Mais ce n’est pas que le gouvernement qui a la responsabilité de protéger les intérêts de la population.
          Il y a plusieurs organes de l’Etat qui n’ont pas fait leur devoir. Le parlement était où??? La justice était où??? Puisse que tous ces organes sont payés par le contribuable béninois pour les protéger, il n’y a pas que le gouvernement et son chef.
          Il y a une complicité par négligence collective, il serait malhonnête de vouloir accabler YAYI BONI avec ce dossier.
          Dans tous les cas, Patrice TALON n’y arrivera pas. YAYI BONI n’est pas ADJAVON ni KOMI KOUTCHE.
          Comme lui, c’est emprisonner ses opposants pour éliminer toute concurrence qu’il sait faire, le cas YAYI lui sera très difficile.
          Qu’il essaie et on verra, s’il restera un journée à la marina.

          • M Sonagnon, vous dites ” j’ai l’impression que vous ne savez rien du fonctionnement d’un Etat….Il ne revient pas à YAYI BONI en premier ressort de prendre des mesures pour arrêter le développement de ICC…Mais ce n’est pas que le gouvernement qui a la responsabilité de protéger les intérêts de la population”.

            Combien de temps a duré le fonctionnement de ICC au Bénin?
            Une journée ou une semaine?
            Yayi Boni est fondamentalement responsable. Et vous vous permettez de dire qu’il vous semble que je ne connais rien au fonctionnement d’un Etat? J’enseigne du droit à la fac, malheureusement pour vous.
            Quand du riz avarié simplement risque de rentrer ou est rentré dans un pays ( comme c’est le cas actuellement en Afrique de louest), pourquoi en général, le conseil des ministre se charge de pondre un communiqué? Sonagnon, plus tu parles, plus tu te contredis et étale tes conneries.

            Interdire ICC de son activité est une urgence sociale.
            Vous pouvez continuer vos bla bla bla. gbeto noubada bada

  5. Ajavon c’est un autre dossier ne mélangeons pas tout non plus tout le monde se lèvent ils vont à Paris se transformer en opposants politique même léonce hounbgedji comme la grève de fain ne marchait pas et un billet de fogan ah le voici aussi opposant à Paris alors que ces saudo opposants ont complètement ignorez que le combat ou le match ne se jouent pas a paris mais plutôt au benin

  6. Ya plus raisonnement chez vous? Il ne fait qu’appliquer la loi mais la même loi lui a interdit de transmettre le dossier de Ajavon à la Cour Suprême. Il est pressé de saisir sans aucun fondement les instances compétentes contre un citoyen mais il a oublié exprès le cas Ajavon. Koii rupture, gangan nan gan. Il y en a qui soutiennent les scénari

  7. vive la rupture et le nouveau départ c’est fini l’impunité et la culture de médiocrité ainsi de vole des deniers publics vive le procureurTogbonon

  8. Seul au Bénin de Patrice TALON on peut envisager une poursuite judiciaire pour les raisons évoquées.

    A la seule audience accordée à l’un des promoteurs de ICC par le Président YAYI, il lui a demandé de se rapprocher de son ministre des finances pour régulariser sa situation. Mais le ministre de l’époque, ne lui a jamais donné d’agrément, il a plutôt enclenché une procédure judiciaire que le procureur général AMOUSSOU qui a bloqué.

    Pourquoi lui n’est pas poursuivi????

    Quand à l’autre promoteur, ce n’est pas en sa qualité de promoteur de ICC qu’il rencontrait les autorités, mais pour des activités de forage de puits et d’autres marchés.
    Alors où sont les faits qu’on peut reprocher à YAYI BONI????

    J’attends le parlement qui mettra en accusation YAYI BONI dans ce dossier.

    Celui qui devrait connaître une accusation et une procédure de destitution c’est Patrie TALON; c’est une erreur politique qui se retournera contre Patrice TALON que de chercher à abattre YAYI BONI à travers le dossier ICC.

    TALON a peur de la compétition et instrumentalise la justice pour éliminer ses adversaires. Mais le cas YAYI lui sera difficile à digérer.

    • SONAGNON ?
      faut reconnaitre la proximité des mecs de ICC et YAYI.
      tu te décrédibilises en racontant ta pauvre vie de trafiquant de petrole

      • Qu’est ce que vous appelez proximité???? Et indiquez l’infraction que cela représente dans le code pénal ou l’article de la constitution qui est violé de ce fait.

        Si vous ne pouvez pas l’indiquer alors cessez de raconter du m’importe quoi.

  9. Comme un rouleau compresseur..boni yayi est entrain…de tu*r les rupturiens…

    Quel coup de génie..

    Un petit footing..au state mathieu kérékou…ils mouillent…grave..!!!

    une sortie de courtoisie…pour assister..aux funérailles…ça chie..de partout..

    une sortie dans sa ville d’amour..et d’adoption parakou….c’est l’insomnie..

    On l’appelle de partout..pour aller conduire..des délégations..des missions de l’oua…on panique…..!!!

    Si la démocratie..était l’expression de la volonté d’un peuple…eh bien..yayai devait reprendre son..cdd..à la marina..puisque le peuple le réclame….

  10. longue longue vie au procureur Togbonon que Dieu ainsi les manes de nos ancêtres le garde en pleine forme ahou yiya afo yiya lan main sisiein hounsi dagbé

  11. le procureur Togbonon ne fait que appliquer la loi et c’est normal que bonicrétois passe devant la haute cours de justice lui qui ne voyait rien qui n’entendait rien et ne disait rien non plus

  12. Lui-même Togbonon sera traduit devant la juridiction compétente pour les 8 chefs d’accusation suivants : proximité avec Tégbénou et sa bande, abus d’autorité, zèle, déclarations mensongères, in.com.pétence notoire, rétention d’informations judiciaires dans l’affaire Ajavon et refus d’exécution de décision de la cour africaine des droits de l’homme et des peuples avec pour conséquence atteinte à l’honorabilité de l’Etat béninois. Comment quelqu’un qui a été conseil des e.sc.ro.ts de ICC service peut aujourd’hui venir nous raconter ces ragots sur des personnalités. Et lui-même qu’a t-il été dans cette affaire ?

  13. Le moment est tout proche , ou les beninoises et béninois iront chercher ce procureur dans sa tanière , le tirer par le fond de son caleçon toué , et le traduire devant le tribunal du peuple , accompagné de ses commanditaires dont le chef est talon

    • ce qu’il ignore..c’est que..les siciliens…ont tous assurés leurs arrières..planqué..leurs enfants,épouses..et le blé mal acquis..

      Et ce “paysan”..là..se retrouvera tout seul…en cas de pepin…

  14. aveuglé..par les privilèges à lui accordés..et le sentiment de la toute puissance…qui anime..un etre humain..dans certaines circonstances

    Les nazi..ont connu..leurs capo..

    Les kmer rouges…en ont connu aussi..
    Meme les miliciens de pétain…..en france..

    C’est que..le monsieur manque de culture..générale…….

    • Bizzarement…je m’attendais..que le capo nous donne..les motifs,les fondements juridiques..du blocage..du dossier ajavon à son niveau..et qu’il a mis sous coude

      Aussi…qu’on lui pose cette question..à la télé…

      Est il le procureur..d’un systeme….d’une partie des beninois…contre l’autre partie….et surtout en est il conscient…qu’il n’est pas impartial…..?

  15. Lui, Procureur spécial, il fait de la masturbation intellectuelle. Il cherche à se justifier par tous les moyens. Qu’il le prenne pour dit, la CRIET n’a pas compétence à juger ni un ancien PR ni un ministre de la République. Pkoi, il insiste? il est en mission pour qui?
    Il ne connait peut-être pas les limites de son autorité ou de sa compétence. Pauvre type!

  16. Le PR doit regretté de confier une mission aussi délicate à un homme si incompétent.
    Il fait tellement de ratés que les opposants ont déjà tout compris.
    Il faut le virer et l’emprisonner lui-même.
    Au lieu de faire la chose en douce, il fait tout avec maladresse. Qu’est ce qui prouve même qu’il ne cherche pas à saboter le PR?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom