On annonçait il y a quelques jours, que le ministère de l’intérieur avait rejeté les dossiers des partis politiques. Ce jeudi 14 février, le patron de ce département ministériel a révélé au public la liste de ces formations politiques dont les dossiers ont été enregistrés. Elles sont au nombre de dix (10) formations politiques toutes tendances confondues.

Il s’agit de la Dynamique unitaire pour la Démocratie (DUD), de Restaurer l’Espoir (RE),de l’ Union Sociale Libérale (USL), l’Union progressiste (UP), le Mouvement des Élites pour l’Emancipation du Bénin (MOELE-Bénin), le Bloc Républicain (BR), le Parti du Renouveau démocratique (PRD), les Forces Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE), L’Union démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) et les Forces Cauris pour le Développement du Bénin (FCDB). Ces partis politiques ont fourni des dossiers avec des irrégularités. Conséquence : le ministère de l’intérieur les a rejetés.

Les responsables sont avertis

Sacca Lafia leur reproche d’avoir produit des casiers judiciaires non valides, d’avoir autorisé des mineurs à prendre part  à leur réunion constitutive ou de mise en conformité avec la nouvelle charte des partis politiques.

Autres griefs du ministre contre ces formations politiques, la signature de certaines attestations de résidence par des autorités non habilitées, la non-conformité de l’identité de certains membres fondateurs sur les certificats de nationalité, casiers judiciaires ou attestations de résidence, des actes de naissance non légalisés, le manque de précision de certaines informations liées à l’adresse du siège de ces partis entre autres. Le ministre assure que ces différentes anomalies ont été notifiées aux chefs de ces formations  politiques qui ont encore quelques semaines pour opérer les corrections et se mettre en règle.

5 Commentaires

  1. je déteste..la rupture..pour plusieurs raisons….

    Il y a d’autres…qui sont fondamentales…et d’autres induites…mais pas moins…importantes sur le plan de l’éthique…

    Le coup monté contre ajavon..ce qui a été fait contre métégnon..et le sort de sabi sira korongondé…m’ont dévoilé la face de ce régime..

    Et pourtant…moi qui suis…un supporteur de yayi…(son coté humaniste)…je n’étais pas contre..ce qui arrivait..à tous ceux là….qui avaient bati…leur programme politique…sur la détestation de yayi..et on fait des choix…qui les ont perdu

    Ajavon,azanai,les soglo parents,les communistes…ont tous eu leur compte….en étant faiseurs de rois..
    Ce n’est que justice..divine…et celà prouve que yayi avait raison..

    Quant au peuple…il récolte sa naiveté…..

    Enfin..azanai..renonce..à se présenter..aux élections..preuve..qu’il n’est pas béte..puisque c’est l’humiliation qui l’attendait…

  2. Arrêtez de nous prendre pour des moutons

    Tout le monde n’est pas mouton comme eux et tout le monde ne vient pas de la famille *désert de compétence*.

    Cogitons un peu:

    ⭕ Qui est le ministre de l’intérieur ? *Mr Sacca Lafia* .

    ⭕ Qui est le Vice Président chargé de la communication du parti l’Union Progressiste ?
    *Mr Sacca Lafia, l’actuel ministre de l’intérieur*

    ⭕ Qui a rejeté le dossier de l’Union Progressiste ? *Le Ministre de l’intérieur Sacca Lafia.*

    Alors tirez vous même la conclusion

    *Le Cardinal !!*

  3. Saka est effectivement un pion dans le plan diabolique de Talon et Djogbenou visant a creer un parti unique…
    Soumettre la liberte d’association , l’organisation de la vie politique par les partis a un regime d’autorisation et non de declaration est contraire a l’idee meme de democratie…
    Les partis doivent se creer librement , et se faire enregistrer pour qu’on connaisse leur adresses et dirigeant…Si un parti viole les lois de la republique ( pas les lois scelerates du clan Talon) on le poursuit en justice.
    Sorti de la, l’etat, surtout pas le ministre de l’interieur , n’a rien a voir dans la vie des partis!
    Mais nos idiots de deputes ont vote les yeux fermes, une loi qui nous fait revenis aux annees 60 ou le ministere de l’interieur decidait quel parti pouvait exister…
    Il tentent de nous faire revenir aux annees 60 ou le ministere de l’information decidait quel journaux pouvaient exister ( voir la la liste inique publiee par la. Hache)…
    Voila la marce a reculons de la democratie au Benin

  4. Je connais..saka lafia…pour son caractère républicain…nationaliste…et patriotique..!!!

    on s’est beaucoup combattu….moi fard alafia..et lui uds..

    il m’a donné logis..et couvert..à natitingou…puisque que j’ai été promo de sa femme doué…en mission…au benin..dans le cadre des étudiants du nord…pour la sensibilisation

    plus tard…il s’est battu..pour moi..afin que je puisse avoir des marchés d’état …du benin..dans mon domaine prof..

    J’ai donc du respect…pour lui…mais aussi une admiration..pour débourou djibril…avec qui…la défense..des interets du nord…sont sacrés..

    régionaliste..assumé…je suis triste…que saka lafia…soit..un pion…un outils…pour détruire la démocratie beninoise…

    Je suis de quelque chose..saka lafia…comme azanai…dira non….!!!!

Répondre à OLLA OUMAR Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom