L’hôpital national d’enfants Albert Royer de Fann vient d’inaugurer un nouveau bâtiment de néonatalogie. Le Sénégal se dote ainsi du premier service d’accueil et d’urgence pédiatrique de l’Afrique de l’ouest.

Une capacité d’accueil multipliée par trois

Avec cette infrastructure médicale, la capacité d’accueil de l’hôpital national d’enfants Albert Royer de Fann passe de vingt à soixante lits, une vraie bouffée pour la population car l’outil devra « contribuer à l’amélioration du cadre architectural et de soins dans la prise en charge des enfants » expliquent les responsables du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale qui veulent relever le défi comportemental et d’entretien de ce joyau, mais aussi le renforcement de la structure en personnels médical et paramédical.

Un projet financé par la Banque Mondiale

De plus, le service d’accueil d’urgence (SAU) de l’hôpital national des enfants Albert Royer de Fann a été amélioré avec une plus grande capacité d’accueil, ceci pour « la réduction de la mortalité juvénile». Les travaux de ce service d’accueil et d’urgence pédiatrique, le premier du genre dans la sous région ont coûté 543 millions de francs CFA et ont été financés dans le cadre des contrats de performance signés entre la Banque mondiale et l’Etat du Sénégal.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom