Jacob Zuma fait encore parler de lui. Après 10 ans passés à Robben Island aux côtés de Nelson Mandela, il devint le chef adjoint de la police secrète de l’ANC le parti alors au pouvoir et le chef de la «Green House» son unité de renseignement. En devenant président lui-même, Jacob Zuma aurait, selon un récent rapport, abusé du pouvoir qu’il avait sur l’Agence de sécurité de l’État pour, à de nombreuses occasions, évincer la candidature de Cyril Ramaphosa à la tête de l’ANC et donc comme potentiel candidat à la présidence.

Jacob Zuma et le ‘’SSA’’ contre Cyril Ramaphosa

Ce serait un document de 127 pages publié ce samedi, par l’administration de Ramaphosa qui montrerait comment le précédent président aurait violé pour ses intérêts personnels nombre de lois républicaines et ourdi maintes machinations contre l’actuel Leader du parti Présidentiel et Chef de l’Etat, Cyril Ramaphosa. Dans ce rapport dont on  pouvait lire quelques pages dans la presse nationale, il était relaté des tentatives d’infiltration et de trafic d’influence sur certains médias afin d’encenser son administration, on encore des enquêteurs du SSA qui étaient renvoyés parce qu’ils étaient un peu trop consciencieux sur des dossiers sensibles, comme le dossier Gupta.

ll semblerait selon le rapport,  que Jacob Zuma ait commencé ses activités anti-Cyril peu de temps après les célébrations de l’anniversaire de l’ANC, le 8 janvier 2016. Mais ce serait au cours de la campagne de 2017 pour élire en décembre le nouveau patron de l’ANC qui pourrait devenir deux ans plus tard chef de l’Etat en cas de victoire aux élections de 2019 ; que la relation entre les deux hommes se sont détériorées grandement. Le rapport révélant que près de 20 millions de roubles de fonds publics aurait été illégalement allouée à l’Agence pour saboter la campagne de Ramaphosa.

1 COMMENTAIRE

  1. C’est de bonne guerre. Chacun lutte pour son intérêt. De plus zouma sait qu’il possède assez de dossiers malpropres qui pourraient lui causer des ennuis après la présidence. Il voulait juste assurer son arrière, or, Cyril est un homme anti.corruption qui ne le rassure pas du tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom