L’examen des propositions de loi pour des élections législatives inclusives de 2019 au Bénin, annoncé pour la plénière d’hier, lundi  18 mars 2019, à  l’Assemblée nationale, n’a pas eu lieu. Prévue pour 10 heures, cette session extraordinaire des députés, à peine ouverte aux environs de 18h30, a été renvoyée au jeudi 21 mars prochain

Loading...

C’est en respect aux traditions à l’hémicycle, à en croire le député Nourénou Atchadé du parti Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE). Le dossier a été envoyé à la commission des lois. Les membres de ladite commission vont prendre connaissance des différentes propositions à partir de ce mardi, d’après le député interviewé par radio Frison.

Répondre à l’urgence mais suivant les étapes

Le porte-parole des FCBE rappelle que «le règlement intérieur de l’Assemblée nationale dispose que tout dossier, avant de venir en plénière, doit être connu en commission». Même s’il y a une urgence liée à la date des législatives de  cette année, il est d’avis qu’il faut respecter le règlement intérieur de l’Assemblée nationale. «Quel que soit le délai qui nous est imparti, quel que soit l’objectif à atteindre, on ne peut pas escamoter les étapes» a-t-il affirmé.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. Que le consensus soit trouvé pour une élection inclusive et apaisée, tenue à bonne date afin d’éviter un vide juridique.

  2. On fait tout.mobilise tout pour les racheter.Après venez trouver encore à dire à critiquer.bandes d incapables.Ces tarés ĺa.Mais suis sur d une chose.Djenontin. mitokpe, azannaï, Ahossi bye bye……

    • pas de gros mots mon cher,le bénin est pour tous et tu sais bien que sans consensus pas d’eclections,loin d’un rachat.On vole pas une victoire et se bat et on va à la compétition comme en 2016.Autrement,c’est le pauvre peuple qui va en porter les conséquences DÉSASTREUSES.Cetrains peuvent en rougir mais comme le dirait l ‘autre,”ils ne peuvent rien faire”.Paix à mon pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom