La relation entre l’Arcep et Mtn a ses hauts et ses bas. En ce moment, la structure de régulation n’est pas du tout contente de l’opérateur de téléphonie mobile. Elle l’a condamné à une amende qui avoisine les 1, 4 milliards de francs FCFA.  1 milliard 354 millions  223 mille 103 francs plus précisément. L’ Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep) reproche à MTN Bénin plusieurs irrégularités sur la nouvelle offre “Forfaits Max Bonus” et des manquements à ses obligations contractuelles.

En effet, la brigade de contrôle de l’Arcep qui a enquêté sur les “Forfaits Max Bonus”, a entre autres constaté que  la tarification de 1 franc la seconde valide pour 24 heures a été maintenue par le réseau alors que l’offre autorisée est de 0, 85 Francs la seconde pour 48 heures.

Un délai de 60 jours pour s’exécuter

Le réseau a également empéché les abonnés de choisir l’option sans internet lorsqu’ils décident d’activer le forfait Maxi Bonus. D’autres manquements  ont été constatés comme le maintien de la facturation des SMS à 14 francs Cfa  au lieu des 5 francs cfa aurorisés. Les missions de la brigade de contrôle ont couvert la période allant du 17 au 31 décembre 2018. MTN a soixante jours calendaires à compter du 12 mars, date de notification de la sentence, pour payer l’amende imposée par l’Arcep. 

2 Commentaires

  1. Mtn est devenu la
    vache à lait de talon pour combler le budget de l’État , à moins que talon ait une velléité contre mtn , le ruiner pour le racheter , la pieuvre talon à l’oeuvre

  2. Un délai de 60 jours pour la fermeture de la coquille vide.
    Nous attendons la prochaine cible pour assainir ce secteur.
    Ça avance le nettoyage.
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom