Après le crash de ce dimanche à Addis Abeba, les réactions s’enchaînent mais ne sont pas les mêmes. La France vient d’interdire en effet, les Boeing 737 MAX dans son espace aérien. Cette décision vient d’être notifiée ce mardi par la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC). Les raisons évoquées par cette structure dans son communiqué sont tout simplement relatives au crash.

Des décisions plus souples dans d’autres pays

«Compte tenu des circonstances de l’accident en Éthiopie, les autorités françaises ont pris la décision, à titre conservatoire, d’interdire tout vol commercial effectué sur un Boeing 737 MAX à destination, au départ ou survolant le territoire français» martèle le communiqué de la Direction générale de l’Aviation civile (DGAC). Cette décision des autorités françaises intervient après celle d’autres pays. La Corée du sud, l’Indonésie et la Chine ont décidé d’immobiliser les 737 MAX 8.

Les Etats-Unis quant à eux, se sont contentés de demander à l’avionneur américain Boeing de procéder à des modifications du 737 MAX 8 et du 737 MAX 9. Ce type d’avion de Boeing est entré en service en mai 2017. Actuellement, 350 exemplaires de l’appareil effectuent des vols dans le monde entier.

1 COMMENTAIRE

  1. La décision de la france n est pas surprenante, l’Allemagne l’a fait aussi.
    A propos la France, les avions ait France en direction de l’Afrique sont des tombeaux ouvert. Par contre ceux envoyés dans les pays du golfe sont très chic.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom