Pas question d’un vote à l’Assemblée nationale sur la proposition liée à la modification de la constitution faite par le comité paritaire pour le consensus face à la crise électorale actuelle au Bénin. A l’ouverture de la plénière à l’hémicycle ce jeudi aux environs de 13h, le président de l’Assemblée nationale a écarté cette piste.

Loading...

Dans son mot introductif à la plénière, Me Adrien Houngédji a informé ses collègues de ce qu’il a «mis de côté la piste de la révision de la constitution». Il fait constater qu’à l’annonce de cette proposition par le comité paritaire qu’il préside, non seulement les partis politiques l’ont rejeté mais surtout il y a eu «levée de boucliers dans l’opinion publique».

Le plan B

Le président de l’Assemblée nationale dit avoir mesuré les conséquences et ne veut pas «s’entêter». Il a alors demandé à deux constitutionalistes de lui proposer des solutions juridiques pour le respect du délai constitutionnel par rapport au mandat en cours des députés, à l’en croire. Aussi, l’ex chef d’Etat Nicéphore Dieudonné Soglo, qu’il a rencontré mardi dernier, lui a-t-il proposé d’autres pistes qu’il est en train d’explorer.

Après environ une heure de débat, la plénière a été suspendue. A la reprise aux environs de 15h20, le président de l’assemblée nationale a affecté la nouvelle loi dérogatoire, modificative et complétive de la loi n°2018-23 du 17 septembre 2018 portant Charte des partis politiques en vue des élections législatives de 2019 à la commission des lois. Les députés se retrouvent demain pour évoquer la loi modificative du code électoral.

Voir les commentaires

20 Commentaires

  1. Commenter : Mes frères sans FCBE y a pas élections au Bénin aller marquée ça quelques part nous on est là merci….

  2. Aziz est rentré au bercail dans son fief. Homme de parole il vient de commander plus 100 000 sokpaka (lanière) double afin de s’occuper de ceux qui veulent mettre à mal le processus électoral.
    Il se porte merveilleusement bien.
    Pour tenir compte de l’evolu de la situation il n’y a rien a craindre. Il peut annuler sa commande. Tout se passera bien.

  3. La finalité ultime de ce combat est d’empêcher toute possibilité de modification de la Constitution en catimini par quelques uns. La solution ne pouvait pas être une modification en urgence de la Constitution par quelques uns.

  4. Je pense qu’il est temps vraiment que Houngbédji oubli ses intérêts personnels pour l’intérêt de la nation .
    Il doit aussi soigner son image auprès de ce peuple qu’il a toujours traillir

  5. Je ne savais pas que HOUNGBEDJI était en mesure d’entendre la voix du peuple!!!

    Depuis que lui et ses amis du BMP votaient les yeux fermés les lois qui divisent pourquoi n’entendait il pas les prestations et les récriminations????

    Dans tous les cas, je l’ai dit à plusieurs reprises sur ce forum: Patrice TALON commettra certainement une erreur qui lui sera fatale et nous en sommes là.

    En sirotant mon vin rouge, j’attends avec patience la chute de du parvenu.

    • Oui vous aviez parlé de cette erreur qui lui sera fatale.
      Quant au vin, il faut en boire avec modération pour garder votre esprit o, combien appréciable de discernement. Nous avons toujours besoin de votre éclairage. Ceux qui ne sont pas de votre avis reconnaissent la qualité de vos posts.

    • J’avais poser la même question ce matin. Aziz bitte melden. Il serait peut-être enrhumé, grippé, ou un empêchement majeur, qui sait. Si c’est le cas, je te souhaite une bonne guérison.

  6. C’est HOUNGBEDJI qui joue a ce jeu. C’est un coup qu’il a voulu faire pour la mouvance. Aviez vous vu la mouvance défendre de ca??? Eux ils n’ont pas de propositions .

    • Hein !!!!
      Aïvo parle de turbulences dans sa missive adressée à Houngbédji. Mais; Je ne vois pas de turbulences dans notre pays ???
      On ne parle certainement pas du même pays
      Sinon ; le Benin est sous contrôle.
      Je passais
      Le Plombier

  7. Certains tordus ici parleront de rétropédalage.
    Rassurez-vous ; c’est par calculs politiques.
    Par souci de préserver la paix et la Concorde.
    Sachant que la majorité absolue est sans équivoque
    Il n’y a rien face.
    Vous verrez
    Je passais
    Le Plombier

      • @ Karl, j’ai l’impression que Joeleplombier est un ado, donc pas la peine de repondre a une de ses postes.
        Car il ne comprendra jamais. Il raconte toujours la meme Chose. Ce n’est pas du tout la peine. Il est totalement borne.
        Si Talon l’ecoutait, il ( Talon ) n’allait pas prendre une solution Salutaire. Talon est un Homme Integre.

  8. Que modification soit faite sur la loi du 17 Septembre 2018.
    Et après ??? On ira aux urnes le 28 Avril.
    Certains danseurs du ventre seront élus.
    Ce que vous ne savez pas ; les mêmes qui crient au loup aujourd’hui, reviendront nuitamment dans la majorité.
    Par tous les moyens.
    Vous verrez la suite.
    Nous aiderons les candidats du PRD, de Moele et autres et vous verrez.
    La majorité est et sera du côté du pouvoir par tous les moyens.
    Attendez de voir
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom