Michael Jackson, ‘’le roi de la Pop, décédait le 25 juin 2009. Son héritage demeurant patrimoine de l’humanité. Cependant, Leaving Neverland, un film documentaire sortit cette année, laisse supposer que le roi aurait laissé un autre héritage, plus sombre celui-là. Des abus sexuels envers des mineurs. Et depuis sa sortie, Leaving Neverland, soulève nombre de polémiques et de débats autour de la personne même de l’artiste. Les uns d’autant plus choqués qu’ils l’avaient adulés ; les autres plus sceptiques.

Quand Brandi défend son oncle

Au cours de sa vie, Michael Jackson, dont un chroniqueur télé français disait « qu’il était resté enfant dans la tête » aimait s’entourer des enfants et ceux-ci le lui rendaient bien. Cependant quand de nombreuses accusations de comportements abusifs à l’endroit des enfants, et même une traduction devant un tribunal pour ce fait arrivèrent ;  Ce fut le début pour ‘’the king’’ de nombreuses batailles tant juridiques, que médiatiques. Gavin Arvizo, 14 ans, et Jordie Chandler 13 ans des accusations dont fut totalement blanchi le King.

Alors quand Leaving Neverland, renvoie à la surface et de façon plus péremptoire des allégations sur la supposée pédophilie de son oncle, Brandi Jackson, fille de Jackie Jackson, membre fondateur de The Jackson 5, voit rouge. D’autant plus qu’elle aurait intimement connu l’un des principaux protagonistes du film documentaire ; Wade Robson.

Elle aurait dans un post révélé qu’elle avait été la petite amie de Wade durant la période des évènements et qu’à aucun moment celui-ci n’avait fait mention de quelques abus que ce soit de la part de la Star ; pour Brandi Jackson, Wade Robson ne serait qu’un « menteur patenté » elle publiait en l’occurrence ; « Wade et moi étions ensemble depuis plus de 7 ans, mais je parie que ce n’est pas dans son “documentaire” car cela ruinerait sa chronologie. Et ai-je mentionné que c’est mon oncle, Michael Jackson, qui nous a installés? Wade n’est pas une victime. #WadeRobsonestunmenteur ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom