La  Commission électorale nationale autonome (Cena) du Bénin a rendu sa délibération au sujet de la liste des déclarations de candidatures retenues pour prendre part aux élections législatives du 28 avril 2019 au Bénin, ce mardi 5 mars 2019. Sur cette liste, il n’y a que les deux blocs de la mouvance présidentielle.

«Validation de déclaration de candidature et délivrance de récépissé définitif pour les partis ci-après : 1- Union progressiste ; 2- Bloc républicain» a déclaré le président de la CENA, Emmanuel Tiando lors de son point de presse cet après-midi. C’est au terme des trois jours -les 3, 4 et 5 mars 2019- d’examen de conformité et de recevabilité des déclarations de candidatures que l’institution a reçues.

Dans la délibération, le président a rappelé que la CENA avait réceptionné sept déclarations de candidatures. Outre les deux qui ont eu un avis favorable, il y avait aussi celles du PRD, UDBN, FCDB, USL et Moele-Bénin. Après examen, la CENA a rejeté les candidatures du PRD, de FCDB et de Moele-Bénin.

Les dossiers USL et UDBN non examinés

Quant aux dossiers de l’USL et de l’UDBN, ils n’ont même pas fait objet d’examen de conformité et de recevabilité. La CENA s’en est abstenue et leur a simplement notifié un rejet, d’après Emmanuel Tiando. Il rappelle que les récépissés provisoires délivrés à ces deux partis par la CENA avaient été estampillés ‘’dossier incomplet’’.

Ceci, «en raison de l’absence dans les dossiers, du récépissé de déclaration administrative de candidature et du certificat de conformité exigée par la décision EL 19-001 du 1er février 2019 de la  Cour  constitutionnelle», a-t-il expliqué. Il ajoute que «ces partis peuvent adresser un recours devant la Cour constitutionnelle».

Principes d’examen des dossiers

Selon le président de la CENA, l’examen de conformité et de recevabilité des déclarations de candidatures s’est reposé sur trois principes. Il s’agit, a-t-il mentionné, du «soucis de la préservation de la crédibilité de la CENA, le respect scrupuleux des textes notamment la Charte des partis politiques et le Code électoral et l’obligation d’impartialité et de neutralité inhérents aux fonctions des membres de la CENA».

47 Commentaires

  1. La situation se détériore peu à peu mais très rapidement. Notre capitale est militarisée. Tout porte à croire qu’une guerre contre le peuple pointe dans un futur proche.
    Le peuple a donc face à lui un ennemi qu’il faut identifier par des noms de personnes physiques et institutions publique. En attendant de compléter la liste des ennemis publics, sont recherchés pour menace de la paix, menace terroriste et quiétude des béninois,
    ******

  2. Mr Aziz, j’apprecie souvent vos point de vue mais parfois vous êtes dans du bavardage inutile, aller à l’essentiel et on vous prendra plus au sérieux dans vos commentaires, soyez plus objectif car on est sur ce forum pour échanger mais aussi pour apprendre car personne ne détient la science infuse,dites à vos amis d’étudier la loi au lieu de faire le sport et de se promener à longueur de journée

  3. Au Bénin, les gens préfèrent perdre en étant seuls que de réussir en étant ensemble. Aussi bien au sein de la mouvance présidentielle que de l’opposition, personne n’a réussi à réaliser l’unité, entrainant ce qui devait arriver : la mise hors course de la grande majorité.Le PRD est incapable de se transcender et former un grand regroupement avec les blocs de la mouvance, les partis de l’opposition sont incapables de s’unir et former un grand ensemble puissant malgré les cris de Mr Azanaï qui de son côté divisé la même opposition en insultant Adjavon de dealer. voilà le peuple qu’on a et ce qu’on veut construire, évoluer dans la division.La plupart des partis, comptant sur le manque de rigueur de la CENA, ont miné leurs dossiers de fausses déclarations, de faux documents et autres candidatures fallacieuses. Un candidat vivant et travaillant à Porto-Novo, a été positionné par son parti à Parakou où il n’est connu de personne et où il n’a jamais vécu. En fait, ce sont des candidatures de complaisance destinées à bourrer les listes. Elles ne montrent qu’une chose : le parti en question n’a qu’un ancrage communal ou, à la rigueur départemental. Exactement ce que les nouveaux textes ont tout fait pour corriger.
    Il faut maintenant un grand compromis national, issu de la Cour Constitutionnel pour que l’élection du 28 avril se tienne effectivement. Ce compromis pourrait consister en un repêchage de tous les partis actuels, avec pour obligation de corriger leurs insuffisances avant le 16 mars prochain. Ceux qui rêvent d’une relecture de la loi, peuvent encore attendre.Je dis une fois bravo à Talon et du Courage

    • Je joins ma voix à la vôtre pour dire que la solution est politique et non légale. La nouvelle Charte et son corollaire qu’est le nouveau code électoral ne sont pas mauvais en soi. Vous avez dressé un exact tableau du constat de depart ayant conduit à cette charte que nous trouvons mauvaise parcequ’elle met à nu les incoherences et les approximations qui sont au coeur même de nos formations politiques si on peut même les appeler ainsi. Maintenant que le c.ul de nos clubs electoraux est nu, il faut trouver une porte de sortie pour une élection inclusive. Ce qui est certain, nous assistons là à un tournant décisif et plus rien ne sera comme avant.

  4. La décision de la CENA hier est le signe ultime que les efforts d’unité sont limités. Qu’ils ont échoué.
    A tous ceux qui accusent la loi, je dis ceci : vous avez tort ! Les béninois n’aiment pas travailler ensemble, aujourd’hui, chacun veut jeter le bébé avec l’eau du bain, en oubliant que ce qui est en cause, ce n’est pas la qualité des lois, mais bien la capacité des acteurs à se mettre ensemble et à renoncer à leurs égos surdimensionnés pour se conformer à la loi.

    • vivie…!!

      Ne copie pas…l’article des autres..puisque je l’ai lu ailleurs..

      Voyez vous…!!!….votre cu est derrière…et le peuple que vous bafoué..a tout compris

      Vous etes obligés de nous donner raison..nous…qui par notre intelligence et nos discernements..avions compris la nature de ce régime..

      Je vous promets…que ce sera ___

      • A part crier sur les toits sans aucun debut de preuve que Talon exclut tout le monde parcequ’il veut aller aux elections seul, dites ce que vous autres avez compris de la situation. C’est vrai que pour penser que Talon est suffisamment c.on pour organiser une election de cette nature rien qu’avec ses partisans cela demande un certain degré d’idio.tie aussi.

  5. porto novo militarisé…..!!!!..parakou,tchaourou et bientot cotonou le seront aussi..

    On procèdera aux arrestations de tous les leaders…dans ce pays….

    Un état de siège…?..certainement…et c’est ce que j’avais dit….

    Une grève générale..pour paralyser…tout le pays…jusqu’à ce que…raffle tout..et tout est conforme….démissionne…

    Pas de compromis possible..

    Aussi…mettre en garde…les hommes armés…payés avec notre argent…pour défendre le territoire…et non défendre des ****…

  6. l’opposition beninoise…n’est pas à la hauteur des enjeux…!!!..et pour cause…une grande majorité de cette opposition…a été pyromane….

    La réunion prévue..pour ce jour à la marina..me parait etre..un attrape nigaud…une occasion de les mettre devant le fait accompli..

    ici…il s’agit…d’une union sacrée pour defendre..la démocratie…en présentant..une alternative..de force crédible…opposable à la ruse et la rage..

    Une démarche…une mise en garde…aux forces armées…de se mettre à l’écart…des jeux politiques..

    Ceux..qui ont crée des conditions de la violence..doivent la gérer…

    ..tous les biens mal acquis…de mr raffle tout…de tous les complices actifs et passifs…sont des cibles légitimes…

  7. Lorsqu’on va..s’agenouiller..sur l’autel d’un fétiche ( d ia ble)..pour l’invoquer,lui soumettre des doléances…on le légitime…

    Or donc..le sultan..vous a déjà..indiqué ce fét iche….et en a donné suffisament..des éléments..socio anthropo…qui fondent ses analyses…

    Que personne..ne s’adresse…au dia ble…au risque de voir…sa vie..détruite.

    mr tout est conforme…en est l’ in carnation…la manifestation…..

  8. La phase rationnelle,matérielle…est close…..et ceux qui..ont un cerveau qui fonctionne…ont vu…!

    Ceux qui en sont dépourvu..ne verront rien..

    A l’instant t…c’est la phase métaphysique..qui s’ouvre…et ceux qui ont le discernement..comprennent..déjà la suite…mais ceux qui en sont dépourvus…resteront dans leur ignorance…

    Ceux qui..ont des doutes…sur l’existence..de dieu..vont etre..émerveillés…par ses manifestations….

    Paroles codées du sultan…

  9. Vous allez en souffrir mais vous ne pouvez rien faire. La dictature du développement est en marche.
    Au revoir !!!!!

  10. C’est bien fait pour Houngbédji, après avoir aidé Talon à voter les lois bizarres, c’est fini, on aura une assemblée monocolore comme au temps du PRPB

  11. J’ai dis que Talon est un gars bien et répété cela à tout ceux qui voulait l’entendre mais là là même, je reconnais que c’est un monstre que nous avons mis à la Marina. Un monstre froid et absolument sans état d’âme.
    Il faut le dégager de là. C’est tout ce qui nous reste à faire.
    À bas Talon! à bas!
    Talon hélouéé!

    • Il faut bloquer le pays à 100%
      Pas de service, pas d’école, rien.
      Tout le monde dans les rues pour le sacrifice suprême jusqu’à ce que le monstre de la marina dégage dans la malle arrière de sa voiture.

  12. Moi Je Soutien Les Opposant Le Pays Va Mal Mal Mal……… Cher Papa Talon Revoie Les Truc Aucun Pays Ne Fais Pas Sa

  13. Le complot devTalon et fin porte serviette d’avocat est clair pour tous maintenant.
    Faut pas qu ‘on perde du temps…
    Soit tous les partis enregistrés sous l’ancienne charte et son dotés de personnalité morale à la date du 26/2/19 peuvent déposer des listes sans quitus ni certificats, soit il y a pas d’election et Talon peu nommer qui il veut députés…
    On économisera de l’argent car de toutes façons des lois votées par ces gens seront nulles et de nul effet

  14. Quelle ruse pathétique !!! Il a fait saboter la liste PRD en utilisant Moelle Benin. Rire!!! Comme quoi, même avec un certificat de conformité et des quitus fiscaux, on peut vous faire recaler par la ruse en cooptant vos candidats sur d’autres listes contre des espèces sonnantes et trébuchantes

    • Vous avez bien compris. Jacques Ayadji n’est qu’un ouvrier de l’ombre dans toute cette affaire. Il a été utilisé pour saboter la liste du PRD pour que le PRD soit disqualifié. Sinon, comment comprendre que les deux parties aient positionné les mêmes candidats dans une circonscription électorale. On se croirait dans une composition en classe ou deux élèves ont triché, l’un ayant recopié le devoir de l’autre. Ce n’est tout simplement possible. La seule explication possible est qu’il y a eu sabotage; ET à qui profite le crime? Celui qui n’a pas voulu que le PRD fasse la course seule.

  15. AAHhhh quand vous nommez quelq un qui ne peut definer le terme “flagrant delit” comme president de cour constitutuionelle n attendez pas a grande chose de lui.

  16. Je reprends ici une excellente idée de Mahou. Talon voudrait bien nous épargner la comédie d’une élection et surtout le coût pour le budget national en nommant ses 83 commissaires du peuple par décret

  17. n réalité, la CENA n’a aucune responsabilité dans la situation actuelle. Elle n’a fait qu’appliquer les lois inconcevables que DJOGBENOU et TALON sont à l’origine.

    Je félicite d’ailleurs la CENA pour cette application aveugle de la loi.

    Ainsi, nous voyons tous, que la dite rupture montre son vrai visage. Manipulation, incompétence et volonté de détruire tous nos acquis démocratiques.

    Il n’y a plus aucun débat, c’est la démission.

  18. Ce régime Talon et la marionnette Cour Cons comptent sur leurs loges fraternelles qui les rassurent qu’il ne se passera rien. Ils garderont le pouvoir contre vents et marées.
    Erreur! Erreur. D’autres avant eux ont cru à ces inepties pour se retrouver devant la CPI ou simplement chassés du pays à défaut de passer de vie à trépas.
    Sincèrement, est-ce l’amour de pays qui guide ces deux là au point de nommer des députés?

  19. Il n’y a qu’une seule solution a présent, c’est tout faire pour dégager Talon, Djogbenou et leur bande comploteur contre le peuple de là. Et cela par tous les moyens.
    Que les partis rejetés ne se trompent pas pour croire devoir faire appel à la Cour constitutionnelle ou de solliciter encore une quelconque rencontre avec Talon pour se faire humilier en posture de quemandeur. Ce sera ridicule
    Djogbenou est l’auteur créateur du fameux certificat de conformité. Et le veux cher à Talon est d’avoir une assemblée monoclore, pour finalement changer la constitution et ériger au Bénin la dictature du teneur d’esclaves. Ils ne reviendront jamais sur leurs décisions. C’est pourquoi il faut forcer leur départ de la tête du pays.

  20. Et vous voulez me dire que c’est une démocratie ça????

    Il faut tout simplement abroger toutes ces lois et permettre à tout le monde de participer aux élections.

    Ce résultat est la preuve évidente de l’échec de la réforme politique de Patrice TALON. Dans aucune démocratie au monde, on empêche par la loi à des formations politiques de participer aux élections.

  21. Regardez ce Tiando, il a préféré les 5 milliards que le gouvernement va lui allouer tout bonnement que servir le peuple et animer l’institution, dont il est à la tête avec équité, sincérité et sagesse telle que prévu par les forces vives de la conférence nationale en 1990 qui lui a donné l’existence.
    C’est pour que l’exécutif ne puisse plus avoir à s’ingérer dans les élections que la Commission électorale nationale autonome a été créé.
    Qu’a-t-il fait Tiando de l’autonomie de la CENA quand c’est le gouvernement qui l’instruit à exiger un soi-disant certificat de conformité qui ne repose sur aucune loi à quelque jours du dépot des dossiers comme pièce du dossier de candidature aux élections. Et il applique à la lettre cette injoction du gouvernement dans le processus des élections.
    Voilà Tiando qui entre en conivence avec Djogbenou et Talon pour demanteler la démocratie et l’Etat de droit chèrement acquise au Bénin. Mais cela ne marchera pas. Le peuple a repris sa souveraineté et ce n’est plus qu’une question de quelques jours et ces malfaiteurs contre notre peuple auront vécu.

  22. Dans les conditions actuelles, que Talon prenne un décret pour nommer ses candidats comme députés. Ils prêteront serment devant lieu. Quel sens donné aux élections du 28 avril si elle devaient avoir lieu. Très grossier.

  23. C’est même bien comme ça! Ainsi le jeu de Talon est clair et les forces qui se coaliseront contre lui seront plus nombreuses que prévu. Finalement c’est tout le peuple contre lui, car ses deux blocs, progressiste et machin, ne représentaient rien et n’auraient même pas les 10%.

  24. Félicitations à la CENA. Il fallait publier en même temps la liste des candidats par circonscriptions électorales. Le peuple fera le tété du boulot. Ça promet.
    Quant à Houngbedji et son PRD, non seulement la prophétie s’edt réalisée, mais ce parti et son chef se sont fait ridiculiser.

  25. Vous allez en souffrir et vous ne pouvez rien faire .
    Dixit le compétiteur né.
    Edjin ko nin !!!!
    Le Plombier

    • C’est triste pour notre Démocratie,mais je me réjouis parceque’on avait prévenu Houngbedji de la dangerosité de Talon ,mais il votait les lois de Talon les yeux fermés,et voilà!!

      • cauchemar….c’est petit..!!

        Une fuite à la blaise compaoré…est envisageable…mais on ne le permettra pas….

        Sans compter…le feu va consumer..tous les bien mal acquis…

        Les complices passifs et actifs…seront traités de la mème manière

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom