Au Nigéria, Boko Haram a tué quatre agriculteurs le mardi 19 mars à la périphérie de Lassa, un village situé à proximité de la forêt de Sambisa où les combattants du groupe djihadiste ont élu domicile. « Nous avons perdu quatre des nôtres à cause de Boko Haram, qui est arrivé hier vers 14 h et les a abattus dans leur ferme en dehors du village » a déclaré un chef de milice qui collabore avec l’armée dans la lutte contre ce groupe terroriste.

Loading...

Une attaque punitive

Adamu Galadima informe que les assaillants ont aussi voulu pénétrer dans le village mais ils se sont heurtés à la milice qui les a chassés. Selon Danjuma Ijaduwa, un habitant de Lassa cette attaque de Boko Haram vise à punir les villageois. En effet, la milice de ce village avait  tué plusieurs combattants du groupe jihadiste la veille. Elle leur a tendu une embuscade alors qu’ils se repliaient sur la forêt de Sambisa pour échapper à l’armée, après avoir dévalisé une banque et tué trois hommes dans la ville de Michika (Etat d’Adamawa). Le groupe terroriste a donc essuyé des pertes en vies humaines et laissé de l’équipement militaire.

Ce n’est pas la première fois que Boko Haram s’attaque aux agriculteurs de la région de Lassa. Les combattants du groupe jihadiste ont aussi mené des opérations contre les éleveurs et les  bûcherons qu’ils accusent de fournir des renseignements à l’armée nigériane mais aussi aux milices. Rappelons que le village de Lassa se trouve dans l’état de Borno ( nord-est du Nigéria).

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom