La récente élection présidentielle en République démocratique devait apporter un vent de fraîcheur sur le pays. Le choix final de Félix Tshisekedi ne semble pas avoir été du goût de certains pays, notamment de la France, pays dont le ministre des affaires étrangères avait osé une déclaration douteuse sur l’élection congolaise. En déplacement en Afrique de l’Est, le président français a tenu à adresser un message à son homologue congolais.

Lors d’une rencontre avec Félix Tshisekedi et Uhuru Kenyatta, Emmanuel Macron a appelé le président congolais à tendre la main à “l’autre opposition“. Une crainte d’isolement des opposants issue de l’alliance entre Tshisekedi et l’ancien président Joseph Kabila; alliance qui a permis à la coalition de l’ancien président de remporter la majorité à l’Assemblée. Malgré les hésitations, les occidentaux ont finalement dû reconnaître la victoire de Tshisekedi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom