L’ancien doyen de la Faculté de droit et de sciences politiques de l’Université d’Abomey- Calavi était récemment sur les plateaux de l’émission 100% Bénin de Sikka TV. Barnabé Gbago a opiné sur la décision de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP). En effet, dans un récent arrêt, cette juridiction panafricaine a  demandé au Bénin d’annuler la décision de la Criet ayant condamné à 20 ans de prison l’homme d’affaires Sébastien Ajavon.

Loading...

Saisir les biens du Bénin à l’étranger

L’agrégé des facultés de droit a émis quelques appréhensions quant à l’application de cet arrêt par le Bénin. « Vu la logique dans laquelle nous sommes depuis 3 ans, on se demande si le Bénin va exécuter cette décision de la Cour africaine des droits de l’homme  Nous attendons nos autorités. On espère que le Bénin va prendre cette voie là » a déclaré Barnabé Gbago. Il dit attendre le second volet de la décision de la juridiction africaine. Celle relative aux sanctions pécuniaires. De toutes les façons, poursuit-il, le Bénin doit rendre exécutoire cette décision et celle d’après. S’il s’entête à ne pas le faire « on pourra saisir tous nos biens à l’étranger » prévient l’agrégé des facultés de droit.

La Criet, une “malformation”

Il vaut mieux que « spontanément, volontairement, les hommes de la ruse et de la rage » obéissent, conseille l’universitaire. M Gbago rappelle que les Etats africains ont souvent  appliqué les décisions de la Cour africaine des droits de l’homme. Il ne faudrait pas que le Bénin se distingue négativement.  L’invité de Sikka Tv s’est par ailleurs attaqué à la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).

A l’en croire il s’agit d’une « malformation » qu’il faut « enlever ». « La Criet c’est quelque chose qui ne peut pas continuer par exister. La Criet est une juridiction complètement incompétente. Tous les articles de la Criet doivent être combattus » juge-t-il.

Voir les commentaires

21 Commentaires

  1. vous votez des lois bidons exprès pour écarter l’opposition et vous dites force doit restée à la loi, maintenant que la CADHP a condamné vos pagailles, vous dites que ne rien exécuter.
    D’abors ya pas dra pour les elections comme vous le souhaitez et l’autre chose, la CADHP ne demande l’avis de votre chef pour faire appliquer ses décisions, les conséquences du refus s’appliquent sans avis de qui que ce soit. Donc écrivez tout vos encouragements indiens ici

  2. Dès la condamnation pécuniaire de l’Etat béninois, il n’y a pas de doute que les avocat de Adjavon useront de tous les moyens de droit pour contraindre l’Etat à payer.

    Adjavon a réclamé plusieurs milliards de francs CFA.

    On peut bien saisir les avoirs étrangers du Bénin. Et j’encourage à prendre jusqu’au dernier centime. Quand Patrice Talon va tomber, C’est là qu’on fera son procès.

  3. Ce n’est pas comme ça cela se passe , les Juges de la Cour rende compte à la Conférence des présidents et c’est là Conférence des présidents qui prend des décisions et vous même vous saviez que les chefs d’Etat Africains sont pareils et soudés,on compte même des dictateurs Paris eux. Donc il n’y aura rien,la solution de ce problème est politique

  4. Il faut saisir les bien de talon. C’est une affaire entre Adjavon et lui. Nous ne sommes pas responsables des décisions de talon.

  5. Qu’il aille se faire foutre..! Le Bénin ne vas jamais exécuté cette décision. Comment demander de suspendre le jugement d’un barron de la drogue.

    • Pourquoi aujourd’hui dans cette affaire d’injustice notoire à l’égard d’Ajavon la cour Africaine des droits de l’homme donne raison à Ajavon et condamne le Bénin et vous dites que la décision ne doit pas être exécuter?
      C’est votre droit de tenir un discours partisan, mais ne manquez pas de considérer le fait que le Bénin a contracté des accords et conventions internationaux auxquels il doit tenir , sinon il y a des consequences graves pour le pays.
      Personne au Bénin ne veut protéger Ajavon ou quelqu’un d’autre si effectivement il a fait infraction à la législation de la drogue. Mais ce que l’on demande, c’est ques a culpabilité soit proprement prouvée, Mais quand on l’arrêtte et le garde à vue pendant des jours pour le présenter aux juges qui l’ont libéré pour raison de doute sur l’accusation, sa présomption d’innocence est avérée.
      Mais lorsque l’on créé une juridiction spéciale pour rle réjuger une seconde fois, et ne pas permettre à ses avocats d’avoir accès au dossier pour finalement le condamner pour 20 ans de prison, c’est cela la double injustice gratuite à son égard. Ce sur quoi tous les hommes et les juridictions des pays civilisés sont unanimes.

      • Avec des gens comme vous, on doit douter de l’intelligence de certains béninois comme vous: Quand yayi Boni faisait de l’injustice gratuite à l’égard de Talon en faisant par exemple arraisonner une cargaison d’engrais acheté par Talon sur bateau en haute mer , nous nous sommes levés sur ce Forum pour condamner cette injustice.

    • Aujourd’hui voilà Talon qui fait une injustice gratuite à un certain Ajavon et nous condamnons cela et vous ne voulez plus comprendre. Comment accuser Ajavon de „barron de Drogue“ pour le simple fait qu’un contenaire qui ne lui appartient même pas et qui a fait des milliers de kilomètres pour accoster le port de Cotonou. ensuite réceptionné par les services de Talon qui l’ont séquestré pendant une demi-journée à l’insut d’Ajavon pour finalement présenter le contenaire au public en montrant un sachet de produit blanc tout juste derrière la portière qu’ils ont qualifié de drogue pure tout en le détruisant sans le constat d’un huissier.
      Soyez un peu sincère avec vous-même: Si par hasard on découvrait dans un courrier fermé adressé à vous contenant de la drogue, êtes-vous automatiquement „un barron de drogue“?
      Talon avait porté plainte à l’époque contre l’Etat béninois comme il se sentait victime de l’injustice. À la cour africaine des droits de l’homme et a eu gain de cause. Quand le gouvernement béninois d’alors déployait des arguments fallacieux pour ne pas reconnaitre la décision, nous nous sommes levés sur ce forum pour dire que le gouvernment a tort et qu’il doit exécuter la décision, ce qui a été finalement fait.

    • Avec des gens comme vous, on doit douter de l’intelligence de certains béninois comme vous: Quand yayi Boni faisait de l’injustice gratuite à l’égard de Talon en faisant par exemple arraisonner une cargaison d’engrais acheté par Talon sur bateau en haute mer , nous nous sommes levés sur ce Forum pour condamner cette injustice.

  6. Ce GBAGO est dans les nuages.C’est grâce à cette CRIET que nous savons desormais que les primes allouées à la police nationale a ete dissimulée.donc il est dans l’atmosphere ce GBAGO

    • THE OU du thé thea, tu penses que parce que parce que la CRIET a révélé des magouilles au niveau de la police alors elle est clean. Le jour où tu auras des bisbilles avec la justice, tu seras le PREMIER à crier à la corruption, avec ta tête d’aglouza
      Avoun damè gnankan

  7. On commencera par la saisie des biens de talon…partout celà existe

    Saisir l’avion du benin

    Saisir nos ambassades…

    Et vendre le tout

  8. Commenter :Vous rêvez on dirait, rien que de la diffamation, on saisit les biens d’un pays comme ça dont la monnaie est sous tutelle de la France ? vous vous amusez,comment allez vous opérée quand le pays doit aux bailleurs de fonds et c’est encore eux qui financent l’Union Africaine,, rien ne se passera, vous allez juste crier. wait and see

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom