Selon de nombreuses estimations scientifiques, le monde sera confronté dans les prochaines années à une intensification des catastrophes naturelles. Les scientifiques ont d’ailleurs tiré sur la sonnette d’alarme afin que l’humanité prenne conscience du problème qui est très avancé. Les activités humaines très denses sont en grande partie responsable du dérèglement climatique et le monde scientifique s’accorde à dire que l‘Afrique sera le continent qui sera le plus soumis aux catastrophes naturelles.

Malheureusement, les données scientifiques n’ont pas menti. Sur le continent africain, on constate déjà les effets pervers du réchauffement climatique. Les sécheresses prolongées, les inondations dévastatrices et d’autres catastrophes naturelles se manifestent sur le continent. Il y a quelques semaines, le Mozambique et le Zimbabwe ont été durement touché par le terrible cyclone Idai. Idai avait occasionné d’énormes dégâts dans ces deux pays, causant des milliers de morts.

De nombreux morts enregistrés

Depuis quelques jours maintenant, c’est au tour de l’Afrique du Sud de connaître les affres de la nature. La nation Arc-en-ciel fait face à des pluies torrentielles et des glissements de terrain qui ont causé la mort d’au moins 60 personnes à l’est du pays. Alors qu’il était en déplacement hors du pays, le président sud-africain Cyril Ramaphosa est rentré d’urgence pour gérer la situation et prendre des mesures.

Le nombre de victimes pourrait croître

Des zones situées près de la ville côtière de Durban ont subi de lourds dégâts. Des habitations ont été emportées par les eaux et des coulées de boue. Les secours se sont mobilisés pour venir en aide aux victimes mais les opérations sont rendus très difficiles à cause des intempéries qui ne cessent de s’intensifier. L’armée a été déployée dans les zones les plus touchées  et selon le gouvernement le nombre de morts pourrait augmenter dans les jours à venir. Cyril Ramaphosa a indiqué que des moyens conséquents seront mobilisés pour venir en aide aux victimes de ces intempéries.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom