Le procès contre l’ex-premier ministre béninois Lionel Zinsou pour dépassement de compte de campagne s’est ouvert ce 26 avril 2019 au tribunal de première instance de Cotonou. Aussitôt ouverte, l’audience a été renvoyée au 7 juin prochain. Le prévenu est convoqué pour comparaître en citation directe.

Loading...

L’ancien candidat à la présidentielle de 2016 au Bénin est accusé de production de fausse attestation et de dépassement de compte de campagne. C’est un rebondissement, estiment certains, dans le dossier qui l’oppose au PDG de l’entreprise Ebomaf. Une affaire de 15 milliards de francs Cfa que ce dernier lui aurait prêtés pour les campagnes de la présidentielle 2016.

Pourquoi pas la Cour suprême

Rappelons que dans ce dossier, le créancier a retiré déjà sa plainte déposée au parquet de Paris et à Cotonou. Mais au Bénin, on estime que parce que le candidat a eu à emprunter une telle somme d’argent, il a sûrement dépassé le seuil de 2,5 milliards autorisé par la loi. Encore que là, cela devient normalement un dossier de la chambre des comptes de la Cour suprême. Pourquoi alors une procédure rapide devant le juge de première instance ?

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. Collez la paix à Lionel Zinsou…C’est Yayi Boni qui l’a entrainé dans les turpitudes qui sont la marque de fabrique de Yinwè. On en arrive à se poser la question de savoir comment ce Lionel si intelligent, si fin, a pu s’accoquiner avec ce ____ de Yayi, qui a appauvri notre pays avec les perles de scandales sécuritaires, financiers et sociaux (meurtres de ____) qui ont jalonné sa présidence…… Dommage pour ce fils qui a tant fait pour notre pays surtout au plan culturel.

  2. Est ce bien la peine…de le rendre inéligible au benin

    Il est moralement disqualifié..pour se porter candidat..à quoi que ce soit au benin..

    La ch eté..déserteur…voilà des mots qui me viennent à l’esprit..dés qu’on me parle de lui

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom