Les sorties de l’ancien président de la République du Bénin, Nicéphore Dieudonné Soglo, sont des soucis à la Police Républicaine. C’est du moins ce que lui a avoué le responsable de l’équipe de policiers détachée aux alentours de Vidolé, où s’est retrouvée l’opposition hier, pour dire non à des législatives d’exclusion.

Loading...

A la descente de son véhicule dans l’après-midi du mardi 16 avril 2019 devant Vidolé, siège du parti de la Renaissance du Bénin (RB) à Cotonou, le président Soglo a interpellé les policiers désormais en permanence devant la maison. « Qu’est-ce que vous faites devant notre maison ?».

En réponse, l’officier de police en face de lui, visiblement le chef de la mission, affirme : « Vous savez, partout où vous êtes, vous suscitez, drainez assez de monde. Et en ces circonstances, il nous est un peu difficile de vous laisser faire parce que ça risque de nous posez des problèmes de sécurité».

Sortir contre la tyrannie

« Non ! Moi je ne suis pas là pour vous créer des problèmes» a rétorqué l’ancien chef d’Etat béninois. Dans la discussion de quelques minutes qui a suivi, il fait savoir aux policiers qu’il est dans son droit d’aller chez lui quand il veut et de s’exprimer. « Je suis venu parce que je dois parler à toutes les composantes de la Nation. Que ce soit les civiles, les militaires ; aux paysans, aux artisans ; tout le monde » a-t-il confié.

Lors de la conférence de presse dans les locaux de la maison, il est revenu sur la question. Pour lui, «il n’est pas pensable que dans le pays de Béhanzin, de Bio Guéra, de Kaba, ceux qui ont résisté à l’invasion étrangère, (les gens n’aient) pas aujourd’hui la possibilité d’aller, de venir, de rentrer dans (leurs) maisons ». «Nous n’allons pas accepter. C’est non. Nous avons dit résolument non à la tyrannie, à la dictature » insiste le président Soglo.

Voir les commentaires

20 Commentaires

  1. L’intérêt personnel doit toujours prendre le dessus sur celui du commun dans ce beau pauvre pays ?
    Faire la politique va toujours signifier s’enrichir ou remplir les poches avec l’argent de ce pauvre pays sans ressources sans rien ?
    La famille SOGLO doit toujours venir nous embrouiller ou nous pousser à armes en nous faisant croire à la lutte pour la démocratie pendant que elle vise son intérêt ?
    Vieux SOGLO n’a qu’à aller se reposer car il est au soir de sa vie et il ne lui reste plus beaucoup sur terre. Il est tant qu’on dise non pour ça, et rejeter cette famille qui n’a jamais rien créer pour la jeunesse et tout ce qu’elle a pu créer c’est la RB intérêt. Talon foncé seulement et que Dieu t’accompagne

  2. Merci papa Soclo , Pareil à papa d’honneur Boni Yayi , on ne peut jamais organiser une élection sans Opposition au Bénin

  3. Bonjour à tous. Quand on a déjà 60 ans ou plus, on agit plus comme quand on en avait 20 ou 30. Pour un père de la nation, cessez donc de tenir des discours de ces genres. Quand vous évoquez la démocratie du peuple, je me demande bien de que peuple parlez-vous si ce n’est pas la jeunesse actuelle. Et pour cette jeunesse, qu’avez vous fais ? Avez vous créé une seule fois de l’emploi à ces jeunes sans qu’ils ne soient forcément des militants de votre parti politique la RB ? On comprend aisément par là que les politiciens ne visent que leurs intérêts et c’est là la vision que vous nous avez donné de la politique et du pouvoir (la mairie de Cotonou : du père au fils). La mairie est-il un patrimoine familial ? Quel est l’impact positif que votre passage à la tête de la mairie a eu sur le peuple béninois ? Pourtant avec cette institution, vous aviez le privilège de travailler et d’impacter directement sur les conditions de vie de la population. Néanmoins, vous avez quand même lutter pour que ce soit votre fils qui vous succède. Et pour les parlementaires qui nous appellent aujourd’hui pour marcher à leur côté pour défendre nos droits, je vous pose la question suivante : de quels droits parlez vous ? Aviez-vous pris notre avis avant de voter une loi qui nous privé de tous nos droits en tant que travailleurs ? Non. Vous l’avez fait à l’unanimité purement et simplement parce que cette loi vous arrange car pour la plupart du temps, c’est vous qui êtes encore les employeurs. Ne venez donc pas nous voiler la face aujourd’hui. Il faut que ça cesse. Mr Guy MITOKPE, jeune député apprécié de tous, dites nous un peu quel était votre objectif quand vous alliez à l’assemblée. Quel était votre ambition d’intérêt général au sein de cette institution ? Nous savons tous dans ce pays que quand les jeunes se lancent dans la politique, c’est pour avoir un poste politique et on entend ceci : même si je fais 2 ans à un poste politique ou à l’assemblée, ça me suffit largement. En quoi cela suffit ? Ça suffit pour améliorer vos conditions de vie ou pour réaliser quelque chose. C’est ça la vision ou l’explication du mot POLITIQUE que nous ont transmis nos pères et aînés politiciens de ce pays depuis des générations. Aujourd’hui, au lieu de vous retirer simplement de la scène politique, vous préférez toujours tirer les ficelles parce que vos intérêts sont en jeu. Cet état de chose nous laisse comprendre simplement que tous autant que vous êtes, vous ne pensez qu’à vos intérêts et non à l’intérêt du peuple. Des jeunes qui ont la maîtrise travaillent en tant que manœuvre dans des structures de la place pour ne gagner que 15000 francs CFA par semaine pendant que vous vous faites des millions au sommet du pouvoir. Des jeunes sont au chômage parce que les structures exigent maintenant la compétence mais quel étudiant sort de l’école tout fait avec la compétence ? les réalités académiques ne sont pas conformes aux réalités professionnelles. Si Toutes les structures devraient exiger autant de compétences, quelle société accepterait donc de prendre le risque de recruter le jeune diplômé sorti de l’académie tout fraîchement pour le former ? A cette allure, la jeunesse n’aura jamais l’expérience professionnelle requise pour trouver un emploi correspondant a son niveau intellectuel à exercer : bonjour les affaires de recommandations. C’est là que devrait être votre combat mais vous n’en faites rien et c’est quand les élections approchent que vous sortez de vos cachettes pour nous appeler pour une soit disant défense de la démocratie. C’est triste et pitoyable. Si vous voulez vraiment défendre le peuple que constitue aujourd’hui la jeunesse, pourquoi avoir voter une loi qui nous prive de tout avenir en tant que travailleurs car tout le monde n’a pas les moyens pour être entrepreneur. J’espère vivement que les jeunes comprendront très vite que nous sommes abandonnés à notre triste sort. Merci à tous.

    • Voilà quelqu’un qui a cerné un pan des vrais enjeux actuels. Une meute de minables sangsues qui nous sucent depuis 1990 sous le couvert d’une soit disante democratie dont la conception dans leur petite cervelle respective ne va pas plus loin que leur panse et bas ventre. Soglo pere pour qui j’ai personnellement beaucoup de respect pour ce qu’il represente combat Talon aujourd’hui parceque ce dernier a osé demandé des comptes à son fiston cheri. Remplacer Talon par ceux-là qu’il a aujourd’hui en face n’est absolument pas une option.

      • on me taxera pas….(de je ne sais quoi)…lorsque je dis..que je n’ai jamais aimé les soglo…que j’ai toujours considéré…comme des situationnistes notoires…doublés…de sangsues..comme l’a dit agadjavi

        Les multiples citations de soglo..et les mélanges…jsute pour nous faire avaler…que leui soglo..a été un grand défenseur des africains…est une imposture..qui cache un handicap

        Soglo..ministre éphémère de son oncle…dans les années..60

        Soglo…cadre aidé par les révolutionnaires..pour allaer..à la banque mondiale..

        Dis je..a été un parfait inconnu aux bataillons..des luttes..des élites africaines

        Alors champion opportuniste..de l’anti france afrique..qu’il met à toute les sauces..

        L’anti esclavagistes….d’opportunisme

        Dis je ne sont que des impostures….pour faire genre

        Conclusion….son anti zinsouisme…nous a conduit…là ou nous sommes

        • L’homme…qu’il faut..à la place qu’il faut…mais j’ai cherché..des cadres aux nord du benin…j’en ai trouvé personne (disons..désert de compétences avant l’heure)

          La biche..et la rivière….

          Pensez vous…qu’on se fera…commander par ces gens à….(parlant des adja)

          Les flagonneries de guédou..à travers…le plateau d’obomez…et ses propos contre damien..alahassa….

          Dis je…discrédite…les soglo…

          C’est mon avis

    • Bonjour Mr. Vous auriez pu trouvez un autre nom pour ne pas semer le doute dans l’esprit des fomuristes, je ne me reconnais pas dans vos écrits et merci de revoir votre nom. je reste et demeure le Karl qui a toujours opiné sur ce forum.

      • T’as pas besoin de le preciser. On sait tous que le digne applaudisseur du Yinwêland, et produit des concours frauduleux de son etat que tu es n’est pas capable de pareilles reflexions.

  4. Notre pays le Bénin ne peut appartenir à une minorité ou plutôt à une personne!!!! Pr SOGLO! Le peuple vous soutient 💪💪💪

  5. La déclaration de cet officier je cite: « Vous savez, partout où vous êtes, vous suscitez, drainez assez de monde. Et en ces circonstances, il nous est un peu difficile de vous laisser faire parce que ça risque de nous posez des problèmes de sécurité». Où se trouve la liberté d’aller et venir ? “… Difficile de vous laisser faire” ! A méditer. Sans commentaire !

  6. Président Soglo, faites descendre la ville de Cotonou et le zou dans les rues et la tyrannie sera vaincu en une seule journée. ous attendons que vous donniez le Go.

  7. Soglo avait déjà été gazé et avait fui face à la police en 2001. S’il se met dans la rue, il subira les mêmes traitements. Il peut se pavaner là-bas et pas plus.

  8. ça devient de plus en plus catastrophique. Enfin, leur nervosité montre qu’ils savent ce qu’ils font et s’attendent à ce que ça leur pète à la gueu…

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom