La Chine entend faire respecter sa souveraineté sur Taïwan et réagit promptement à toute incursion étrangère non autorisée sur l’ile ou dans ses eaux. En février dernier, le passage d’un navire battant pavillon américain avait déchaîné les vives protestations de la Chine. Cette fois-ci, c’est un bâtiment français qui a subi la rigueur des autorités chinoises en ce qui concerne Taïwan.

Un navire de la Marine française avait été appréhendé dans le détroit de Taïwan par les bateaux de guerre chinois le 7 avril dernier. L’annonce a été faite ce jeudi par Pékin. Le bateau français dont le nom n’a pas été précisé s’était aventuré dans les eaux chinoises, plus précisément au niveau du détroit de Taïwan. L’île de Taïwan est toujours considérée par la Chine comme une partie de son territoire, même si elle est dirigée depuis 1945 par un régime opposé à la Chine.

Protestation officielle de la Chine à Paris

Le bateau français a été interpellé par la marine chinoise qui l’a sommé de faire demi-tour. La Chine dit avoir transmis officiellement une protestation solennelle à la France. Le bateau pourrait être la Vendémiaire, une frégate française qui était censée participer à un défilé naval dans le cadre de la commémoration des 70 ans de la marine chinoise à Qingdao en Chine. La frégate n’a finalement pas été présente au défilé et la France n’a pas communiqué sur le sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom