Un monument de la chrétienté catholique romaine et notamment des catholiques de France prenait feu ce lundi. L’historique et emblématique Cathédrale Notre Dame de Paris. Depuis, des voies tant politiques qu’ecclésiastiques se sont levées pour appeler à la solidarité Nationale et confessionnelle pour récolter des fonds en vue de la Reconstruction du Monument. Pour d’autres ces appels sonnaient le cor pour une vaste escroquerie en ligne.

Loading...

Du pain béni pour arnaqueurs

Maintenant que l’incendie est maitrisé, la France tout entière serait atterrée face à l’ampleur des dégâts. Un monument détruit en des zones sensibles et qui selon le ministre de la culture Franck Riester, menacerait de s’effondrer en bien des endroits ; « La structure principale est hors de danger mais trois zones restent fragiles ». Il urgeait donc de mener au plus tôt les réparations et restaurations qui s’imposaient. D’où un vaste appel de fonds par le Gouvernement français pour aider à la Reconstruction de la Cathédrale. Des souscriptions volontaires étaient initiés et seulement quelques heure après le message de président français de grands mécènes, les familles Pinault de ‘’Gucci’’, Arnault de ‘’Vuitton’’ et ‘’Dior’’ et Bettencourt-Meyers de ‘’L’Oréal’’, promettaient à elles seules près de 500 millions d’Euros.

Des appels de fonds qui auraient mis l’eau à la bouche à de nombreux criminels qui virent là, une occasion de lancer en ligne une vaste escroquerie. Les arnaqueurs selon le ministre français de la Culture, aurait profité du désordre qui avait succédé à l’émotion du drame pour créer en ligne des structures factices de collectes de fonds. « Il faut être très prudent sur les sites qui proposent de financer la reconstruction de Notre-Dame » déclarait le ministre ce mardi sur une chaine de télévision française. Ainsi donc selon les autorités françaises  seulement des quatre structures officielles seraient chargées de la collecte ; la Fondation du Patrimoine, la Fondation de France, la Fondation Notre-Dame de Paris gérée par l’épiscopat et le Centre des monuments nationaux. Précisant aux internautes de se méfier des « relances téléphoniques par mail, courrier ou téléphone ».

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom