Le glyphosate, désherbant beaucoup utilisé à travers le monde fait l’objet de nombreuses suspicions. Très répandu dans le secteur de l’agriculture, de nombreuses voix se sont élevées pour informer sur la dangerosité du produit chimique. Des agriculteurs ont notamment intenté des procès contre le géant américain de l’agrochimie Monsanto, pour les effets pernicieux qu’ils ont subis après avoir utilisé le Roundup, l’un des produits phares du groupe américain constitué de glyphosate.

Loading...

Ces agriculteurs ont eu gain de cause auprès des tribunaux et Monsato a été contraint de procéder à de lourds dédommagements. Depuis 2015, l’Organisation Mondiale de la Santé a classé le glyphosate comme élément cancérigène probable. l’impact du glyphosate sur l’environnement est aussi pointé du doigt.

Le Vietnam prend les devants

Les autorités américaines et le groupe Monsanto ont toujours défendu l’utilisation du glyphosate en indiquant que des études scientifiques ont prouvé que le glyphosate est inoffensif pour la santé de l’homme. Ce mercredi 10 Avril, le Vietnam a pris une décision radicale concernant le glyphosate. En effet, face aux possibles effets nuisibles du glyphosate sur la santé et l’environnement, les autorités vietnamiennes ont décidé de retirer le glyphosate de la liste des produits approuvés dans le pays. La commercialisation et l’utilisation du glyphosate sont désormais interdites au Vietnam, reste à voir si d’autres pays emboîteront le pas de la nation asiatique.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom