L’ancien président de l’Assemblée nationale et président du CP, un comité politique mis sur pieds par ses soins en février, Soro Guillaume, toujours en tournée pour à la fois faire connaitre son comité et se poser en acteur majeure de la scène politique ivoirienne, profitait d’une tournée dans le Septentrion pour dire son indifférence des attaques personnelles à son endroit.

« Les donneurs de leçon sont attendus »

La région du Hambol, est une région située au centre nord de la Côte d’ivoire, limitée au nord par les régions du Poro et du Tchologo ; elle a pour chef-lieu la ville de Katiola. C’est en tournée dans cette région où, venu d’abord, pour selon la presse ivoirienne,  s’imprégner des réalités du terrain, que le président d’honneur du RACI (Rassemblement pour la Côte d’ivoire) mouvement de soutien à Soro Guillaume, devenu parti politique ; se félicitant de sa démission du perchoir de l’Assemblée nationale, se réjouissait de pouvoir répondre aux besoins des ‘’siens’’. « Voici le bon côté du chômage. J’aurai le temps de faire mon bilan. Mais, pour l’heure, les populations semblent satisfaites de nos œuvres. Les donneurs de leçons sont attendus » aurait publié Soro Guillaume su son compte twitter ce samedi.

Le président du ‘’Comité Politique’’ serait, selon la presse ivoirienne, entrain de lancer plusieurs chantiers, mosquées et écoles, dans les régions visitées avec pour principal objectif, selon le staff l’accompagnant, d’améliorer sensiblement les conditions de vie des populations. Cependant, des membres du parti au pouvoir, le RHDP, ancien parti de Guillaume Soro, en  meeting dans le septentrion il y a quelques semaines avaient appelés les sages de la région à rappeler au député « le respect dû aux aînés » alors qu’au cours de certaines de ses allocutions, M. Soro se serait montré très critique à l’égard de son mentor d’autrefois, Allassane Dramane Ouattara.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom