En Côte d’Ivoire les élections présidentielles auront lieu l’année prochaine. Si Guillaume Soro n’a pas encore officiellement déclaré sa candidature, il est très actif sur le terrain surtout dans la région du Hambol. A la tête du Comité politique, une structure qu’il a lui-même mis en place, l’ancien président du parlement, multiplie les actions de développement dans cette région.

Le vendredi 19 avril, il a fait part de son intention d’en faire un peu plus pour Hambol. « Bientôt une nouvelle surprise » a-t-il fait savoir dans une vidéo publiée sur son compte Twitter. Il a accompagné son post des images montrant des élèves de Foumbolo dans des conditions difficiles et les habitants du village de  Kapelé, confrontés à des difficultés d’accès à l’eau . Guillaume Soro avait même déjà apporté des solutions à ces problèmes, en construisant des salles de classe et en faisant des forages.  Mais il ne semble pas satisfait de son œuvre.

« La réduction de la précarité est possible »

Dans un deuxième tweet publié le même vendredi, l’ancien patron du parlement ivoirien a donné les raisons pour lesquelles il fait ses actions sociales. Selon le député, l’objectif est de réduire la précarité dans tout le pays par le biais de son Comité politique. « La réduction de la précarité est possible. Le Cp (Comité politique) l’établira » assure-t-il. On ignore si les actions sociales de Soro entrent dans le cadre d’un projet politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom