Charles Blé Goudé, codétenu de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et ‘’bras jeunesse’’ de son régime, était libéré en même que lui en janvier du centre de détention de la Cour pénale Internationale. Et si Laurent Gbagbo avait trouvé une terre d’accueil en la Belgique, Blé Goudé, lui continue ses prospections et demeure à La Haye. Mais même là-bas, les amis ‘’fidèles’’ font le déplacement.

Loading...

Moment ‘’Wôyo’’ en Hollande

Le style ‘’Wôyô’’ genre musicale ivoirien, propre à la rue, serait celui, là même qui donna naissance au «Zouglou»  style musical populaire né dans les années 1990 et dont Charles Blé Goudé serait selon la presse ivoirienne, très friand. C’est que le ‘’zouglou’’ fut le rythme de tout bon étudiant  et donc de tout bon syndicaliste, qu’il soit ou non  membre de la FESCI (Fédération Estudiantine de Côte D’ivoire). Une fédération qui avait produit, entre autre Charles Blé Goudé ou encore Soro Guillaume.

Blé Goudé donc, aurait eu, rapporte la presse d’Abidjan, l’agréable surprise de recevoir en son hôtel de séjour en Hollande, le samedi dernier, la visite de deux icônes du Zouglou, les artistes ivoiriens Petit Yodé et Siro. Une visite qui de l’avis des médias ivoiriens se serait déroulée dans une ambiance bon enfant, Charles Blé Goudé ayant été touché de la marque d’affection de ses amis d’entre temps. Des amis qui ayant reçu les remerciements et l’appel à « l’amour, à la paix et à l’unité nationale» lancés par l’homme politique fin Mars dans son ‘’message aux ivoiriens’’, auraient choisi de faire des milliers de kilomètres afin de le gratifier d’un festival privé de ‘’Woyô’’. Un show pour celui qui ne pouvait encore revenir en Côte d’ivoire.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. « l’amour, à la paix et à l’unité nationale» lancés par l’homme politique fin Mars dans son ‘’message aux ivoiriens’’,
    Que des conneries. Blé Goudé un roublard

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom