Le Mozambique vit une tragédie depuis quelques semaines maintenant. Le pays a été frappé de plein fouet par le cyclone Idai, qui a tout dévasté sur son passage. Cette catastrophe naturelle a entraîné le décès de milliers de personnes et la communauté internationale s’est mobilisée pour venir en aide aux populations de ce pays d’Afrique Australe.

Des inondations monstres ont été enregistrées dans plusieurs localités, ce qui a compliqué les opérations de secours. Beira, la deuxième ville du pays, est celle qui a été la plus touchée par le cyclone Idai. Les dégâts et les pertes en vies humaines furent très importants. De nombreuses personnes vivent encore dans des conditions très difficiles.

L’épidémie de choléra fait un premier mort

Après le passage du cyclone Idai, une terrible épidémie de choléra est apparue et s’est propagé à vitesse grand V. Le nombre de cas de choléra répertorié à ce jour, s’élève à 1052 et le premier mort lié à la maladie est survenu tout récemment. La ville de Beira, totalement rasé par le cyclone, concentre l’essentiel des malades qui ont contracté le choléra.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s’organise pour envoyer des équipes et du matériel sur le terrain, afin de contenir la propagation de l’épidémie de choléra. Le chef de l’OMS pour l’Afrique, monsieur Matshidiso Moeti a déclaré ceci: ” Les prochaines semaines seront cruciales, la rapidité est essentielle pour sauver des vies et limiter les souffrances.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom