Un policier nigérian

Deux employés de la compagnie pétrolière anglo-néerlandaise Shell ont été enlevés par des individus armés non encore identifiés au sud du Nigéria dans l’État de Rivers. Lors de l’attaque qui a abouti à l’enlèvement des employés de cette structure, deux policiers ont été abattus par les assaillants. Selon les explications de la police régionale à l’agence de presse française, les deux éléments des forces de défense et de sécurité ont été tués alors qu’ils escortaient un minibus des employés de la compagnie Shell, dans le district de Rumuji, non loin de Port-Harcourt.

Une rançon pourrait être exigée

«La société Shell Petroleum Development Company of Nigeria Limited (SPDC) a le regret de confirmer l’attaque contre son personnel et l’escorte de sécurité gouvernementale à Rumuji, dans l’État de Rivers, sur la route est-ouest, jeudi 25 avril 2019 aux environs de 16h00» a déclaré le porte-parole de cette compagnie qui est l’une des plus importantes sociétés multinationales. Les autorités policières rassurent quant à elles sur les dispositions qui sont entrain d’être prises pour décanter la situation.

« Nous faisons tous les efforts possibles pour assurer la libération des personnes enlevées » indique Omoni Nnamdi, le chef de la police de l’Etat de Rivers. Il n’a pas manqué de préciser au micro de nos confrères de l’agence de presse française ce samedi que des cas similaires avaient été enregistrés auparavant. Les ravisseurs exigent souvent des rançons en échanges des personnes détenues.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom