La Cour d’Appel de Cotonou a annoncé une nouvelle prorogation pour donner son verdict dans le dossier qui oppose le quotidien La Nouvelle Tribune à la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC) en délibéré depuis le 18 avril dernier.

A l’audience de ce jeudi 25 avril 2019, le président de la Cour a renvoyé le délibéré au 2 mai 2019. Pour rappel, l’assignation de la Haac par La Nouvelle Tribune fait suite à la décision n°18-34/HAAC du 26 juillet 2018 portant interdiction de parution du journal jusqu’à nouvel ordre.  

L’organe a assigné en procédure d’urgence la Haac au Tribunal de Cotonou pour voie de fait et abus d’autorité. Il défend qu’une telle sanction n’est prévue dans aucun texte en vigueur en République du Bénin. Le journal réclame l’annulation pure et simple de cette décision.

Onze mois déjà

En première instance, la juge Edibayo Dassoundo, dans son verdict du 12 octobre 2018, s’est déclarée incompétente. C’est alors que le quotidien a fait appel. Après les plaidoiries devant les juges de la Cour d’Appel de Cotonou le 31 janvier 2019 et le dépôt des notes de plaidoiries et autres, le verdict a été mis en délibéré pour le 18 avril dernier.

Ce qui n’a pas pu être fait pour empêchement des juges. Et voici une nouvelle prorogation ce jeudi 25 avril 2019. Le quotidien devra attendre encore une semaine pour être fixé. Onze mois déjà que le journal ne paraît plus, les employés sont au chômage, des contrats avec les annonceurs sont rompus.

6 Commentaires

  1. Courage à la LNT et une pensée précieuse pour Vincent Foly un des vaillants et brillants journalistes que le Bénin ait générés. LNT nous reviendra plus fort…

  2. Cette affaire n’est pas encore terminée ? Un an de sanction, c’est assez, les gens doivent manger aussi d’accoumè mister Haac……
    Qu’on arrête la casse ! Aucun autre motif ne saurait justifié cette longueur anormalement long de la sanction

  3. J’aurai été plus virulent mais le fond aurait été pareil. Cette fois-ci je focaliserai ma colère sur la justice béninoise. Elle est juste lamentable. Je n’en dirai pas plus

    • Mon cher tu seras bientôt élu président de la république ou au mieux nommer ministre de la justice et on verra ta compétence. C’est trop facile de qualifier négativement toute une corporation.

  4. Je m’insurge contre cette décision de la Haac qui perdure depuis 11 mois
    Ce n’est pas digne d’un État démocratique de suspendre un journal pendant autant de temps
    Nous avions combattu librement Yayi Boni ici sans des représailles contre le journal
    Je ne vois pas pourquoi il n’en serait pas de même au temps du président Talon dont je suis un fervent partisan.
    Que faites-vous des salariés du journal ???
    Des journalistes ????
    Je pense que le 2 Mai en appel; les magistrats diront le droit.
    J’en appelle à Talon pour la reprise des parutions du journal.
    Nous aimons tous LNT
    Bon courage à vous
    Mes amitiés
    Votre Plombier
    Cordialement

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom