L’artiste américain de R&B en proie à des terribles revers économiques depuis que ses ennuis avec la justice pour des accusations d’abus sexuels sur mineurs, avaient drastiquement réduit la vente de ses albums. Nombres de ses concerts furent boycottés et ensuite annulés par sa maison de disque. Cette fois ce serait le propriétaire d’un  immeuble que l’artiste avait loué pour abriter un studio d’enregistrement qui lasse de voir ses loyers accumulés et impayés, aurait intenté une action, qui pourrait bien rendre sa situation encore plus difficile.

Quand la situation empire…

Il y a quelques jours le chanteur avait fait le buzz sur la toile quand des mélomanes courroucés avaient exprimé via les réseaux sociaux, le mécontentement de n’en avoir pas eu pour leur argent au cours de sa récente prestation dans une boite de nuit l’Illinois. L’homme avait empoché une coquette somme, mais se serait contenté d’apparaitre et n’avait pas chanté. D’ailleurs l’artiste lui-même avait avoué l’avoir fait parce qu’il avait besoin d’argent.

Un besoin de finances qui risque de s’accentuer car une dette impayée, pourrait et de manière inattendue refaire surface. Midwest Commercial Funding, la société propriétaire du local abritant son studio d’enregistrement, réclamerait depuis janvier la somme de 173 000 USD à ; l’Artiste pour loyers impayés, elle aurait saisi un tribunal à cet effet qui aurait sommé , rapporte la presse américaine, le chanteur à régler au plus tard le 21 janvier dernier, les 166 981 USD de loyers grevés de 6 122 USD de frais d’avocats et de 780 USD de frais de justice.

Face à l’incapacité de l’Artiste à régler immédiatement ses dettes,  Midwest Commercial Funding, aurait par une saisine de justice enjoint la maison de disque de l’artiste, la Sony Music Holdings, Inc de geler à son profit les royalties annuels issues de la vente de ses disques. Selon la presse, la société aurait déjà récupéré par une injonction similaire 154 527 USD de la Banque de l’artiste, la Bank of America, ne resterait donc en tout que 52 431 USD qu’elle exigerait de Sony Music.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom