Le président gabonais est de nouveau en mauvaise condition sanitaire. Seulement quelques jours après son retour surprise au Gabon, Ali bongo Odimba, se voyait obliger de repartir pour des soins à l’étranger. Cette fois encore, le manque de communication du protocole gabonais sur l’état de santé du président, laisserait présager du pire. Le dernier séjour sanitaire impromptu du Président gabonais avait duré cinq mois.

Quand Bongo fait une rechute…

Selon la presse africaine, les rumeurs sur une rechute du président gabonais se feraient persistantes. C’est que le président gabonais serait absent du pays et pas pour un voyage officiel. Selon des médias régionaux, le président Ali Bongo Odimba aurait fait une rechute et aurait été évacué sur l’Angleterre pour y recevoir les premiers soins. Des allégations évidemment non confirmées  par Libreville qui d’ailleurs depuis Octobre 2018, avait fait de la santé du président, une affaire d’état, frappé du sceau de l’extrême confidentialité.

Les rumeurs enflent donc et persistent. Et les allégations sur la précipitation du retour de l’homme d’état au Gabon pour servir des stratégies politiques, tendent à s’avérer. Seulement la question sur la véritable capacité du président à gouverner refait surface et deviendrait du fait de ces rumeurs d’une actualité criarde. Depuis Octobre, la mouvance présidentielle au pouvoir avait eu maille à partir avec l’opposition pour conserver la légitimité du pouvoir Bongo, si les rumeurs de ce nouveau départ étaient confirmées, la lutte s’annonçait beaucoup plus âpre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom