Juan Guaido ne lâche rien. En effet, l’opposant numéro un au régime Maduro a appelé vendredi dernier, « à la plus grande manifestation » de l’histoire de son pays. Celle-ci devrait ainsi avoir lieu le 1er mai prochain et aura pour objectif d’accentuer la pression sur les épaules du gouvernement actuellement en placé, qualifié d’illégitime par ce dernier et ses soutiens.

Face à des centaines de partisans réunis à Caracas, Juan Guaido n’a pas fait de mystère. Ce dernier a convié tous ses soutiens à se joindre à lui dans le but de mener, le 1er mai prochain, la plus grande manifestation de l’histoire du Venezuela. Conquis, ses sympathisants se sont ensuite mis à scander « Miraflores ! Miraflores ! » en référence au palais présidentiel. Une manifestation qui s’inscrit dans la feuille de route spécialement mise en place par l’autoproclamé président par intérim, censé permettre de déloger Maduro.

Le 1er mai, une date symbole

La date retenue, celle du 1er mai, ne doit d’ailleurs rien au hasard. En effet, chaque année, le gouvernement organise d’énormes défilés pour la fameuse Fête du Travail. Une fête qui se veut un prolongement de l’héritage de l’ancien président Huge Chavez, dont le travail est souvent cité par Maduro et ses partisans. Une manifestation qu’il espère donc suivie et retentissante, lui qui est actuellement soutenu par une cinquantaine de nations, dont les États-Unis ou une bonne partie de l’Union européenne. “L’usurpateur ne va pas céder le pouvoir. Seule la pression des citoyens, seule la force de la rue va nous permettre d’aller de l’avant”, aime-t-il d’ailleurs à rappeler.

Washington salue cette initiative

De son côté, Washington se félicite de cette nouvelle initiative. Dans un Tweet, le conseiller à la sécurité, John Bolton a ainsi tenu à souligner l’audace du président par intérim, estimant que ses nombreuses actions permettaient d’entrevoir une sortie de crise diplomatique et sans effusion de sang. Une lutte politique semble ainsi engagée, lutte politique via laquelle une véritable ligne de conduite semble se dessiner chez le clan Guaido. Ses soutiens eux, sont conquis et ont assuré vouloir continuer à tenir la rue, d’autant plus que les récents chiffres du FMI, qui font état d’une hyperinflation à 10.000.000% cette année, ne laisse rien présager de bon, économiquement parlant.

Maduro, soutenu par l’armée et les milices

Guaido lui, le sait, rien n’est encore gagné. Si le gouvernement a déjà déployé tout son arsenal juridique en déclarant par exemple, l’opposant inéligible pour une période de 15 ans, il lui reste la force. Lors de son discours, Guaido l’a d’ailleurs assuré, c’est tout ce qu’il reste au gouvernement, « les miliciens ». Maduro lui, se targue effectivement d’être encore et toujours soutenu par l’armée et des milliers de miliciens prêts à prendre les armes afin de défendre les acquis Chavistes et surtout, le clan actuellement au pouvoir. Les prochaines semaines risquent donc d’être intenses et seront forcément scrutées par la communauté internationale.

6 Commentaires

  1. Le peuple vénézuélien ne veut plus du charisme qui a détruit le pays. il va aller jusqu’a Miraflores et faire fuir Maduro
    fuerza Guaido

    • Marchez jusqu’à 100 ans, Maduro restera.A bas l’impérialisme américain et ses valets locaux au Venezuela.
      Vive le peuple vénézuélien qui se bat pour sin indépendance.

  2. Gaido le pantin la mafia internationale usa et ses déments génocidaires de la cia n’en finissent plus de prendre les gens pour des valises…

  3. Le peuple vénézuélien ne lâchera jamais le chavisme et combattra les traites jusqu’à la mort plutot que laisser les larbins de l’impérialisme us comme gaido.

    • T es con ou quoi tu sais que les gens meurent de faim’ alors que c est le 3eme pays de l OPEP ? Tu sais que maduro à une des plus grosses richesses du monde ? Sa fille vit à Paris 16eme. Pendant que le peuple meurt de coupures de courant dans les hôpitaux. A cause des gens débiles comme toi que c est la merde partout dans le monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom