Au Venezuela, les tensions entre Caracas et Washington se font de plus en plus vives. Nicolás Maduro accuse en effet le président Trump de préparer un coup d’État en vue de le faire tomber au profit de Juan Guaido. L’opposant, autoproclamé président par intérim est directement soutenu par les États-Unis et une cinquantaine d’autres nations.

Loading...

Conscient du danger que représente l’exécutif américain pour son régime, Maduro ne se laisse toutefois pas faire. Dans un récent discours, ce dernier s’est ainsi présenté en étendard face aux « impérialistes américains ». Selon lui, le Venezuela fera courageusement face à ces derniers et notamment à Donald Trump, qui « ne passera pas ». Une manière pour lui de dire que le président américain aura beau essayer d’imposer l’influence américaine au Venezuela, ce dernier n’y arrivera probablement pas.

Maduro bombe le torse

Pour rappel, le Venezuela est actuellement en proie à une crise de tous les instants. Depuis le 22 janvier dernier, deux clans se font donc face, avec d’un côté le chaviste Maduro qui ne semble pas prêt à quitter le pouvoir, bien aidé par la Russie et la Chine qui voient d’un bon œil sa présidence. Juan Guaido, lui, souhaite toutefois faire changer les choses et continue de mettre la pression sur l’homme fort du pays, qui n’a d’ailleurs pas tardé à réagir. Inéligibilité pour 15 ans, arrestation de ses hommes forts, saisie de son matériel, le régime fait tout ce qu’il peut afin de mettre des bâtons dans les roues de celui qui est présenté comme un véritable poil à gratter.

L’option militaire, toujours pas écartée

Soutenu par Washington, Juan Guaido tente toutefois de garder le cap. Récemment, celui-ci a ainsi appelé ses sympathisants à se réunir en vue de marche sur Caracas. Un appel salué par John Bolton, conseiller à la Maison Blanche, qui semble se ravir que de telles actions, pacifiques, soient mises en place. Toutefois, comme l’a encore répété le président Trump sur la chaîne CBS il y a de ça quelques jours, toutes les options sont sur la table. Aujourd’hui, la Maison Blanche ne semble donc toujours pas exclure une intervention militaire qui, à coup sûr, pourrait avoir d’importantes répercussions au niveau international.

Voir les commentaires

6 Commentaires

  1. C’est quoi les dictateurs dans ton esprit ? Sont ce ceux qui ne plient pas l’échine devant les forces impérialiste ? Sinon que les “dictateurs IRAKIEN et LIBYEN” ont été assassinés par les Américains et leurs valets et nous voyons les difficultés et humiliations que vivent les habitants de ces pays. Apprenez à fermer vos gueules quand vous n’avez rien à dire, tellement vos esprits ont été “lavés “que vous êtes incapables d’analyses objectifs.

  2. Les Américains vont *** cette **** de Maduro ainsi que tout le pouvoir de haut militaire cette mafia ils vont tous etre **** et ceux qui copule avec cette **** auront des gros problèmes les usa vont redonner une liberté au Venezuela normal”logique hum

  3. Commenter : Nicolas maduro se prends pour un roi,
    Des roitelets plus royaliste que le roi
    Il a la boulimie du pouvoir,
    Et ça, il faut le savoir , maduro fait la pluie et le beau temps
    Le peuple s’ouvrent il fait semblant d’être content, le rafale de mitrailleuse va bientôt lui balayer. Vive Juan guaido.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom