Le Prince William aurait été selon la presse people internationale, le sujet d’une rumeur depuis pratiquement une année. Seulement cette fois un tabloïd anglais ramenait le sujet sur le tapis et le publiait la semaine dernière en première page. Une occasion pour les avocats de l’Héritier du trône de rétablir la vérité.

Loading...

Un prince adultérin ?

Le prince William et Kate Middleton mariés depuis le 29 avril 2011 eurent trois enfants ; le Prince George, née le 22 juillet 2013 ; la princesse Charlotte, née le 2 mai 2015, et le dernier né, le prince Louis, né le 23 avril 2018. L’histoire rapportée par une presse à sensation anglaise, le ‘’In Touch Weekly’’, elle-même citant une source anonyme, rapportait justement que ce serait durant la grossesse du prince Louis donc début 2018, que le prince William aurait eu une aventure avec Rose Hanbury, marquise de Cholmondeley. La source du tabloïd affirmant en substance qu’à l’instar de tous les couples, le couple princier avait également ses moments de faiblesses et qu’il était bien loin de l’image « du couple parfait, qu’il aimait à projeter ».

Pour les avocats de la famille royale, la firme londonienne, Harbottle et Lewis ; ces allégations en plus d’être fausses étaient « hautement dommageables » à l’image de marque des indexés. « La publication de fausses spéculations sur la vie privée de notre client constitue également une violation de sa vie privée au sens de l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme » aurait envoyé en fait de déclaration pour publication à la presse anglaise, menaçant de poursuites judiciaires tous médias anglais qui reprendraient à leurs comptes de telles rumeurs.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom