Quelques heures seulement après la nouvelle de la mise aux arrêts de l’artiste Naira Marley, Davido et Olamidé lui ont apporté leurs soutiens. Il avait été interpelé le vendredi 10 mai avec d’autres musiciens alors qu’il était au centre commercial de Lagos. La structure nigériane chargée de lutte contre la corruption le soupçonne en effet de fraude sur internet. Selon les déclarations de l’EFCC, les investigations se poursuivent.

Pour son soutien aux «Yahoo boys » ?

«Oui, il est avec nous. Il n’est pas la seule personne ; il a fait arrêter d’autres personnes à ses côtés. Ils ont été arrêtés pour fraude à l’avance – cas liés à Internet et tout ça. Donnez-moi un peu de temps et je vous donnerai les détails. » a déclaré à la faveur d’une interview accordée au Premium Times, Tony Orilade, un des responsables de la struture chargée de lutter contre la corruption.

De leurs côtés, les deux artistes invitent le mis en cause à garder une attitude positive et à être optimiste. Dans l’opinion publique par contre, on attribue cette interpellation à ses récentes prises de positions en faveur des «Yahoo boys ». Ils invitaient dans une de ses publications sur Instagram à prier pour eux. Naira Marley avait même chanter pour les «Yahoo boys » qui sont perçus au Nigéria comme des cybercriminels.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom