Le ministre de la santé a animé un point de presse hier jeudi 09 mai à Cotonou. L’autorité est revenue sur les violences du 1er et du 02 mai dernier à Cadjéhoun et annonce que certains manifestants blessés et admis dans les hôpitaux avaient des traces de substances psychotropes dans le sang.

Loading...

“Absence de sensibilité à la douleur et incohérence des propos”

Ce sont les analyses toxicologiques réalisées sur ces personnes qui l’ont révélé fait-il savoir. Ces tests ont “permis de mettre en évidence de la delta 9 tétrahydrocannabinol qui est une substance active du chanvre indien” explique le ministre. Les analyses ont été faites à cause du comportement des blessés.

On a en effet remarqué chez eux, une absence de sensibilité à la douleur et l’incohérence des propos chez certains cas ” informe Benjamin Hounkpatin qui demande aux populations, de ne pas suivre “sans une analyse rationnelle, des meneurs qui peuvent être , comme dans le cas présent, sous l’effet de substances psychotropes”. Il informe aussi que la prise de chanvre indien peut conduire à des trombles psychologiques chez le consommateur.

Voir les commentaires

12 Commentaires

  1. Mais HOUNKPATIN, tu sais bien que les techniciens en charge de ces examens ont consommés ces substances psychodysleptiques
    Et comme toi même tu viens répéter cela comme un perroquet, tu me laisses des sentiments mitigés..
    T’en as pris un peu ou pas?

  2. Décidément le gouvernement de la rupture n’a pas de scrupules et il ne recule devant rien.
    Pour ma part, je pense que les questions essentielles et objectives ont été posées par @Gombo et d’autres.
    Il est tout de même étonnant et ahurissant que jusque-là le PR ne se soit pas prononcé et présenter des excuses au peuple Béninois, aux familles des victimes et aux corps habillés.
    Sans doute le dieu de Gbaname aimerait boire encore plus de sang?

    A suivre

  3. La bêtise insiste encore, ce gouvernement se ridiculise de jour en jour. On se demande combien de *******!

    Nous demandons une analyse toxicologique des klébés qui pullulent les commentaires. Il faut avoir consommé du chanvre indien pour être aussi impassible aux malheurs de la population, assassinée par la milice de ****

  4. Comment pouvait-il en être autrement par rapport aux badauds qui ont semés désolations, pillages , vandalismes et mort dans les villes et villages de notre pays.
    On situera les responsabilités.
    On nommera les instigateurs et les commanditaires
    Je n’en dirai pas plus
    Le Plombier
    Je passais

  5. Voilà une preuve encore qui montre que ces manifestants étaient des delinquants. En tout cas s’ils font les cons à Porto j’invite les militaires à faire comme ils ont eu à fait à Cadjehoun..! Ces manifestants et leurs maîtres sont tous des hors-la-loi, des ennemis de la république..!

  6. Qui a autorise a faire des analyses de sang des blesses?
    Y a t-il une decision de justice , une enquete ouverte sur plainte de qui…
    On a affaire a un groupe de fabriquants de faux qui confisquent les corps des morts, leur dossiers medicaux a des fins d’intoxication…

  7. Des histoires à dormir debout! Donc, ces milliers de manifestants avaient d’abord été regroupés quelque part, et on leur a administré de la drogue avant qu’ils aillent manifester! QUi veulent-ils tromper? C’était un mouvement spontané contre l’injustice et l’arbitraire, un point un trait. Le reste, c’est de la désinformation comme on le voit dans les régimes de terreur. Mais le peuple béninois est debout, et ____ même sait que le divorce est consommé entre lui et le peuple, sur qui il a ordonné de tirer à balle réel. Drôle de président!

  8. ”Bénin: Des substances psychotropes retrouvées dans le sang des manifestants blessés selon B. Hounkpatin”
    Bravo les gars! Il y n’y a pas à dire, çà marche à plein tube la béninoiserie hein!
    Comme l’expérience a été concluante avec Seb Adjavon avec de la farine de blé et/ou de manioc; vous remettez le couvert sans complexe en accusant nos compatriotes manifestants de toxico et de drogués.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom