La descente aux enfers se poursuit pour l’avionneur américain Boeing. Un des parents d’une victime du crash d’Ethiopian Airlines assigne le constructeur aéronautique en justice. Dans cette procédure judiciaire enclenchée par Nadège Dubois-Seex, l’épouse d’une victime, il est reproché à Boeing d’avoir manqué de communiquer des informations aux pilotes sur les risques posés par le système antidécrochage MCAS de l’appareil. Aussi, la plaignante réclame-t-elle un minimum de 276 millions de dollars comme dommages et intérêts.

Une succession de mauvaises nouvelles pour Boeing

« Une fois encore, la cupidité d’une entreprise a placé les profits avant la sécurité avec des conséquences tragiques pour le public », a notamment affirmé Nomaan Husain l’avocat de Nadège Dubois-Seex lors d’une conférence de presse ce mardi 21 mai à Paris. Le Crash d’Ethiopian Airlines qui a eu lieu le 10 mars dernier avait fait au total 157 morts. L’avion qui est un 737 MAX, un modèle phare de Boeing devrait ralier Addis-Abeba à Nairobi. Rappelons que cette action en justice intervient après une succession de mauvaises nouvelles pour le constructeur aéronautique américain. Selon un résultat publié le mercredi 24 avril, Boeing a enregistré un milliard de dollars de pertes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom