L'Elysée

Vendredi dernier, quatre hommes ont été arrêtés par les forces de l’ordre. Placés en garde à vue, ces derniers ont très vite avoué avoir été séduits par la mouvance radicale islamiste. Selon leurs déclarations, un attentat aurait d’ailleurs été en préparation. La cible ? Le palais de l’Élysée, dans lequel se trouve le président de la République.

Alexandre B., Karim B., Anis M., et M.C ne se cachent pas. En effet, ces quatre individus, arrêtés en fin de semaine dernière en région parisienne, avaient pour objectif de frapper Paris et la France en son cœur. Mis en examen mardi dernier pour « association de malfaiteurs terroriste et criminelle », les quatre hommes appartenaient à la mouvance radicale et auraient envisagé d’attaquer l’Élysée à l’aide de kalachnikov ainsi que le commissariat de la ville d’Aulnay-sous-Bois. 

La DGSI passe à l’offensive, peu avant l’acte

Âgés de 17 à 39 ans, les quatre individus ont été traqués par la DGSI, la direction Générale de la Sécurité Intérieurs. Selon certaines informations, ces derniers ont ainsi été repérés en train d’effectuer des repérages dans le VIIIe arrondissement, là où se trouve l’Élysée. L’enquête aura également permis de découvrir que le commissariat d’Aulnay-sous-Bois était également visé. Un département bien connu de deux des suspects puisqu’ils y sont originaires. Les quatre hommes, se revendiquant de Daesh, auraient d’ailleurs réussi à amasser assez d’argent afin d’acquérir un fusil d’assaut.

Le plus jeune suspect, fiché S

Selon les représentants de la DGSI en charge de l’enquête, les quatre individus échangeaient sur une messagerie cryptée, probablement Telegram. Plusieurs réunions ont également eu lieu entre les principaux protagonistes, notamment à Chelles, en Seine-et-Marne. Selon les derniers détails de l’enquête, les suspects espéraient frapper à l’occasion du début du ramadan. Le plus jeune suspect, M.C., est connu des services de police puisque fiché S, il aurait tenté de rejoindre la Syrie étant plus jeune alors que les trois autres eux, sont connus pour des délits mineurs.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom