La guerre commerciale continue de faire rage entre les États-Unis et la Chine. Les États-Unis ont récemment imposé de nouvelles taxes sur les produits importés de Chine. Jadis de 10%, les droits de douane sont passés à 25% depuis vendredi. Pour arrêter avec cette guerre commerciale, les américains ont un certain nombre d’exigences. Des exigences aussi bien économiques que structurelles.

Entre autres, les États-Unis exigent la réduction de leur déficit commercial vis-à-vis de la Chine. Un déficit estimé à 378 milliards en 2018. L’oncle Sam demande aussi la fin du transfert forcé des technologies, la protection de la propriété intellectuelle américaine et la fin des subventions chinoises aux entreprises d’État. Mais le débat qui se fait aux USA est de savoir qui paie réellement cette augmentation de la douane.

Les deux parties vont payer, selon Larry Kudlow

Face aux journalistes américains, le conseiller à l’économie du président américain Larry Kudlow a admis que la note ne serait pas payée par les seules entreprises chinoises. « Les deux parties vont payer », a admis Larry Kudlow, reconnaissant de façon explicite que les consommateurs américains allaient aussi ressentir ces nouvelles taxes. Cette augmentation ne pénalise donc pas que l’économie chinoise.

Trump veut remplir les caisses du Trésor

Mais le président américain ne semble pas partager les doutes de son conseiller. Donald Trump a martelé fortement que cette politique de taxes douanières sur les produits chinois allait remplir les caisses américaines. Une rencontre entre les deux leaders Donald Trump et Xi Jinping pourrait avoir lieu à Osaka au Japon en marge du sommet des pays du G20 les 28 et 29 juin 2019. Les négociations entreprises entre les deux pays n’ayant abouti à aucun accord, une discussion franche entre les deux présidents pourrait permettre un dégel de la situation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom