Lâché par Google dans ce qui ressemble être l’une des conséquences de la guerre commerciale que se livrent Chine et Etats-Unis, Huawei a plus d’un tour dans son sac. En effet, la firme chinoise se serait tournée vers Aptoide en vue de remplacer le Google Play Store qui, d’ici quelques mois, ne devrait plus être disponible sur ses smartphones.

Face à la menace qui pèse sur lui, Huawei a décidé d’anticiper. Ainsi, la firme chinoise serait actuellement en pleine négociation avec Aptoide, une sorte de plateforme de type Google Store, proposant un catalogue bien fourni. En effet, ce sont 900,000 applications qui seraient en magasin, de quoi convaincre près de 200 millions d’utilisateurs.

Huawei anticipe

Comme l’avait d’ailleurs annoncé le groupe, il ne faut pas le sous-estimer. Il semblerait donc que la nouvelle stratégie adoptée par Huawei soit la suivante, à savoir utiliser le système d’exploitation Android Open Source – le système ASOP – tout en s’offrant les services d’Aptoide afin d’avoir un catalogue déjà bien établi et bien fourni. Une manière de se dégager de l’influence de Google, mais aussi et surtout, de prouver que la firme a les capacités de trouver un plan de secours

Le coup reste dur à accepter

De quoi mettre la pression sur Google afin de revoir sa copie ? Probablement pas. En effet, Washington semble déterminer à user de tous les ressors afin d’avoir plus d’influence sur le conflit l’opposant à Pékin. De plus, malgré cette nouvelle stratégie qui rebat un peu les cartes, Huawei reste largement perdant, Google étant incontournable dans le milieu. En effet, devoir se passer des outils de la firme américaine ainsi que de ses services internet, qui génèrent 80 à 90% du trafic mondial reste un véritable coup dur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom