Au Mali, les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la capitale Bamako et ses périphéries la semaine dernière, ont  causé la mort de milliers de poissons. La grande quantité d’eau de ruissellement qui s’est introduite dans le fleuve niger n’a donc pas épargné la vie de ces êtres de l’eau. Les autorités maliennes essayent de déterminer les raisons qui justifient ce carnage.

Loading...

Le gouvernement déconseille la consommation de certaines espèces de poissons

Des analyses sont donc en train d’être faites. En attendant les résultats, le gouvernement déconseille aux Bamakois de commercialiser ou de consommer certaines espèces de poissons. Mais il n’y a pas péril en la demeure assurent les spécialistes qui écartent l’idée d’un drame écologique.

Les autorités maliennes pensent de leur côté que les poissons ont  ingéré des substances toxiques charriées par l’eau de ruissellement dans le fleuve Niger. Signalons qu’il n’y a pas eu seulement mort de poissons après ces pluies diluviennes.  Des êtres humains ont aussi péri. Ils sont au nombre de 16 à mourir par noyade.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom