Vendredi soir, la défense anti-aérienne syrienne a confirmé avoir intercepté une série de projectiles en provenance d’Israël. Une nouvelle preuve que les tensions entre les deux nations sont toujours aussi palpables. Pour le moment, le gouvernement Israélien n’a toujours pas réagi à ces informations.

Toutefois, du côté de Damas, l’agence officielle Sana a assuré que les forces armées ont effectivement intercepté des “corps lumineux“, en provenance des “territoires occupés“, avant d’abattre une bonne partie de ces derniers. L’agence Sana confirme toutefois qu’une force explosion a été entendue et ressentie aux environs de la capitale.

Israël face à l’influence iranienne

Israël, n’a, pour sa part, toujours pas réagi. Depuis plusieurs mois maintenant, le gouvernement israélien voit d’un mauvais œil l’occupation syrienne par la coalition russo-iranienne. En effet, l’État hébreu accuse notamment Téhéran d’étendre son influence dans la région, celle-ci menaçant clairement les intérêts israéliens. Résultat, une véritable guerre de pression s’est mise en place, Israël faisant tout pour ne pas avoir à se retrouver avec l’Iran à ses frontières.

Le départ américain rabat les cartes

La décision américaine de quitter la Syrie tend d’ailleurs à aller à l’encontre de cette doctrine. En effet, Washington s présentait comme bouclier numéro un, permettant à Israël d’avoir une épaule sur qui se reposer dans la région. Sans l’armée américaine, l’État hébreu se retrouve donc nez à nez avec son ennemi et va ainsi devoir se débrouiller seul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom