Nicéphore Soglo était au domicile de Boni Yayi le weekend dernier. L’ancien président était accompagné du député Guy Mitokpè du parti Restaurer l’Espoir, de Donklam Abalo de l’Union sociale libérale entre autres. Nicéphore Soglo a souhaité que le pouvoir arrête avec les arrestations d’opposants et restitue  les corps des victimes des manifestations du 1ier et du 2 mai dernier.

“On est pris par à la fois, la colère, par la douleur…”

« L’arrestation des opposants. Nous voulons vraiment qu’on arrête cette pression inacceptable. On ne peut plus circuler sur les artères de notre pays. Il y a des victimes, des morts, parce que nous devons nous incliner (devant leur mémoire). On est pris par, à la fois la colère, par la douleur et on a du respect pour ces victimes. Alors, nous demandons que le gouvernement ait un minimum. Les familles veulent qu’on leur restitue les corps. Ça c’est un minimum» a déclaré l’ancien président.Il informe par ailleurs que le personnel de Boni Yayi dans sa majorité a été arrêté. Une chose inacceptable de son point de vue.

5 Commentaires

  1. Un acte symbolique des ténors de l’opposition qui sont loin d’être dans la gêne, serait de se déplacer dans les familles et d’allouer publiquement un montant conséquent pour les obsèques des personnes tuées lors des manifestations.

    Se retirer ensuite sans un mot. De l’importance sociétale du rituel des obsèques au Bénin.

  2. Dodjivi toi tu as pris combien chez Talon ? Il faut penser a ton avenir, au Bénin c’est finit la démocratie.

  3. Soglo, préparez vous à rendre des comptes aux parents des jeunes désoeuvrés que vous avez recrutés et envoyés à l’abattoir alors que les vôtres dont bien au chaud…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom