Matteo Salvini (Photo de GABRIEL BOUYS)

Un navire néerlandais composé de 42 migrants est bloqué au niveau des frontières maritimes italiennes depuis plus de 10 jours. Au départ, les migrants étaient au nombre de 53 et se trouvaient sur un bateau de fortune ayant quitté la Libye. Le mercredi 12 Juin 2019, un navire néerlandais, le Sea-Watch 3 loué par une ONG allemande leur est venu en aide. Plusieurs de ces derniers présentaient une situation sanitaire inquiétante.

Matteo Salvini refuse d’accueillir les migrants

Au rang des migrants secourus par le bateau néerlandais, se trouvait une dizaine de femmes enceintes ainsi qu’un homme malade. Il y a quelques jours , les femmes enceintes avaient finalement pu obtenir l’autorisation d’aller sur l’île italienne de Lampedusa. L’homme malade quant à lui, n’a pu gagner cette île que le samedi dernier. Cependant, les migrants restants sont toujours bloqués au niveau des côtes maritimes italiennes, attendant que les autorités du pays veuillent bien les accepter.

La situation de ces migrants semble ne pas émouvoir le ministre italien de l’intérieur Matteo Salvini, qui est connu pour son hostilité à l’égard des migrants. Salvini a incriminé les Pays-Bas dans cette affaire des migrants bloqués sur les eaux italiennes. Plus encore il tient pour principal responsable les Pays-Bas pour tout le malheur qui arrivera aux migrants. Par ailleurs, il a formellement interdit l’accès des ports du pays aux navires des organisations humanitaires venant en aide aux migrants.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom