Les têtes continuent de tomber en Algérie. Quelques jours seulement après la mise sous mandat de dépôt de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, un autre ancien proche collaborateur de Abdelaziz Bouteflika a été mis sous les verrous par la cour suprême algérienne ce mercredi 12 juin 2019. Il s’agit de l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia. Il a été mis sous mandat de dépôt et placé en détention provisoire.  L’ arrestation de l’homme qui a été plusieurs fois premier ministre dans le gouvernement défunt intervient dans le cadre d’une enquête sur les marchés publics dans le pays.

Ahmed Ouyahia impliqué dans l’affaire Mahieddine Tahkout ?

Hier mardi, le parquet d’Alger avait annoncé la transmission à la Cour Suprême des dossiers de 11 anciens barons du régime Bouteflika. Cette démarche judiciaire entre dans le cadre des investigations sur le dossier relatif à Mahieddine Tahkout, le patron d’une usine de montage automobile. Ce dernier, pour des faits de corruption et de blanchiment qui lui sont reprochés a été placé en détention provisoire.

Le premier ministre incarcéré désormais dans la prison d’El Harrach avait également été écouté dans le cadre de cette affaire par un magistrat du tribunal d’Alger. Actuellement, la justice algérienne mène une vaste lutte contre la corruption dans le pays

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom