La justice française a réussi à mettre la main sur un groupe de personnes qui allait commettre une attaque contre des musulmans et des juifs. Selon les informations qui ont été relayées dans la presse ce mardi 11 juin, les cinq personnes qui ont été interpellées et mises en examen appartenaient toutes à un groupe nommé « l’Oiseau Noir ». Dans le lot, figurent un mineur âgé de 15 ans et un gendarme volontaire adjoint. L’enquête qui a abouti à ce résultat a duré plusieurs mois et a commencé depuis le 7 septembre 2018.

Loading...

La convention annuelle du CRIF dans leur viseur…

Tout serait parti de l’interpellation du gendarme volontaire adjoint dans le cadre d’une investigation initiée par le parquet de Grenoble. Lors d’une perquisition, il a été découvert à son domicile, des munitions de kalachnikov, des produits explosifs, un pistolet de marque Glock et un fusil. Aussi a-t-il été poursuivi à cette période pour détention d’armes et produits explosifs et placé par la même occasion sous contrôle judiciaire.

Mais cette mesure prise a été le début du démantèlement de ce groupe qui projetait une attaque terroriste. Même si selon les enquêteurs, le projet de ce groupe n’avait pas été peaufiné, il avait dans leur viseur des musulmans, ou encore la convention annuelle du CRIF. Les membres tenaient leur rencontre de façon virtuelle sur un forum créé pour la circonstance. Grâce à la vigilance des autorités judiciaires, tous les autres membres de cette organisation ont été mis sous les verrous.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom